Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Les membres  menu Visites  menu saint Vincent de Paul : les visiteurs du jour

 
saint Vincent de Paul : les visiteurs du jour

Dans une ancienne boutique désaffectée, face à la splendide nouvelle maison de quartier de Rosendaël, Christine Joseph nous reçoit. Jeune présidente de la conférence rosendaëlienne et des quatre conférences dunkerquoises, elle a du mal à contenir son enthousiasme. Avec son franc parler, elle passe des mamans dont les nombreux enfants exigent une aide immédiate, les paquets de couches sont là pour en témoigner, à son équipe de 15 bénévoles dont les quelques « papys », anciens piliers de sa conférence, pour aboutir à la colonie de vacances et les difficultés rencontrées pour permettre à 12 enfants de faire leur premier voyage dans le sud.

Les conférences sont plus que centenaires. Comme leur nom ne permette pas de le savoir, sociétés de charité, elles ont été créées au moment de la révolution par un jeune homme, Frédéric Ozanam. Vincent de Paul, connu pour son action caritative, en particulier au moment des épidémies de peste, a été choisi comme référence. Conférence ? C’est parce que c’est aussi un mouvement spirituel. A chaque réunion, une par mois, il y a aussi un échange spirituel.

Leur mode d’intervention privilégié ? La visite. Aller rencontrer chez elles les personnes qui souffrent parce qu’elles sont pauvres. Parler, établir une relation de confiance, oser partager avec quelqu’un ses problèmes, parfois sa honte, souvent son désespoir, c’est aussi important, voire plus, que l’aide concrète et matérielle qui pourra être apportée.

Ca, c’est l’idéal du mouvement. Mais, parfois, les circonstances vous amènent à vous en éloigner. A Rosendaël, le groupe prenait de l’âge et avait réduit ses interventions à la distribution de colis. Maintenant, avec l’arrivée de quelques plus jeunes, les échanges autour d’un café dans le local deviennent la partie la plus importante de la relation qui s’établit. Les visites vont bientôt reprendre, comme dans les autres conférences. Il y a en effet quatre groupes sur Dunkerque, outre celui de Rosendaël, un à Malo et deux en centre ville. Là, les réunions mensuelles servent aussi à échanger sur les problèmes rencontrés dans les visites. Une façon comme une autre de se former à la relation.

L’avenir ? Intéresser des jeunes, chercher des personnes qui s’impliquent plus dans l’organisation des groupes et de la vie collective.

Si vous voulez en savoir plus sur les conférences Saint Vincent de Paul.

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com