Voisins solidaires

La fête des voisins et ses suites

Cette fête est due à l’initiative d’Anastase Perifan, qui en avait lancé l’idée en 1999 dans le 17ème arrondissement de Paris avec L’association qu’il avait créée quelques années plus tôt, "Paris d’Amis".

Dès 2000, l’association des maires de France, puis les bailleurs sociaux, ont appuyé cette initiative qui s’est ensuite développée dans toute la France, et qui depuis lors a lieu chaque année, le dernier mardi du mois de mai.

La Fête des voisins, également nommée Immeubles en fête, est une fête à l’origine française, qui se donne pour but de donner l’occasion à des voisins de se rencontrer pour développer la convivialité afin de rompre l’anonymat et l’isolement qui règnent souvent dans nos villes.

Dans une société où se développe le repli sur soi et la peur de l’autre, nous voulons simplement affirmer que connaître ses voisins permet de mieux vivre ensemble.

Au-delà d’une soirée de fête dans l’année, nous souhaitons renforcer au quotidien les petits services entre voisins et pourquoi pas, une solidarité de proximité.

Cet événement a largement dépassé nos frontières avec la " Journée Européenne des Voisins " qui se déroule dans plus de 150 villes d’Europe, et même au-delà avec le Canada, la Turquie et l’Azerbaïdjan.

Cette année, Emmaüs Dunkerque, rue Vauban, a organisé une soirée à cette occasion, en invitant les résidants du quartier de la Basse-Ville, les usagers de l’épicerie, TABGHA, les Compagnons et bénévoles.

Pour animer cette soirée, nous ont rejoint les jeunes d’UNICITE, un groupe de jazz et Fabian avec sa caravane.

Cette première a rencontré un vif succès. Tous étaient très heureux, il ne reste plus qu’à recommencer l’année prochaine.

Rendez-vous à retenir dès aujourd’hui dans votre agenda 2010.

Voisins solidaires : les bons côtés d’être à côté

www.voisinssolidaires.fr

C’est rassurant de savoir pouvoir compter sur des « proches » qui le sont effectivement dans tous les sens du terme.
C’est plus rapide de demander de l’aide à son voisin qu’à un membre de sa famille généralement plus éloigné.
C’est plus efficace, pas besoin de courir à l’autre bout de la ville pour agir et se rendre utile !
Ça change le quotidien ! Cela facilite la vie et l’on ne croise plus ses voisins de la même manière quand on a pris le temps de se connaître et de s’entraider.

retour vers le journal de juin 2009

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com