VOUS AVEZ DIT : EPICERIE SOCIALE !


Depuis plusieurs mois, il n’est quasiment pas un jour où naisse un projet d’épicerie sociale sur le dunkerquois, alors même qu’aucune mise en œuvre nouvelle n’ait vu le jour. Qu’en est-il vraiment ?

Au fait, de quoi voulons-nous parler exactement ? D’un mode de distribution d’aide alimentaire ? D’un accès sous des formes nouvelles aux compléments financiers que permet la solidarité ? D’un soutien à peine déguisé à la construction d’une épargne ? D’un mode de gestion renouvelé des surplus alimentaires ? D’une relation moins honteuse et moins dépendante entre celui qui donne (l’association et ses bénévoles, en général) et celui qui reçoit (celui ou celle dont les revenus ne lui permettent pas de manger, lui et sa famille, tous les jours à sa faim ?)

En fait, c’est presque tout ça à la fois avec des accents différents voire des modalités différentes, en fonction du groupe qui construit le projet. L’aide alimentaire a deux ambitions fondamentales : permettre à chacun des citoyens de manger tous les jours à peu près à sa faim d’une part, orienter les surplus provenant des producteurs ou de la distribution vers les personnes qui n’ont pas les ressources nécessaires pour les acheter, d’autre part. La plupart des associations qui font ce travail en servant d’intermédiaire ont une troisième ambition : que cet échange matériel entre les surplus et les personnes sans ressource soit l’occasion d’un véritable échange social.

Ces derniers temps, l’aide alimentaire était exercée de deux façons principales, soit la confection de colis distribués régulièrement, soit la remise de tickets, espèces de chèques acceptés par certains distributeurs, grande surface ou épicerie. La première solution permet de collecter les surplus et de les redistribuer. Mais la répartition des produits dans les colis est contrainte, ce qui peut produire à nouveau du gâchis. La seconde permet à chaque bénéficiaire d’accéder aux produits dont il estime avoir besoin, mais ne permet en rien d’utiliser les surplus. Entre ces deux modes de distribution existe une infinité de solutions dont chacune est propre à l’association qui pratique l’aide alimentaire : colis à des rythmes différents, distribution de pain journalière, distributions exceptionnelles suite à des arrivages inattendus (par exemple, plusieurs palettes de pommes de terre, etc.), tickets sous forme de chéquier, etc.

C’est pourquoi, depuis quelque temps, les associations qui mettent en œuvre de telles aides ont réfléchi et, parfois essayé, d’autres solutions. L’épicerie sociale en est une. Elle consiste, pour l’essentiel, à mettre à disposition les produits alimentaires et d’hygiène comme dans une épicerie, libre à chaque personne de faire ses choix dans la limite d’une somme fixée à l’avance. Mais, à partir de ce principe, plusieurs solutions peuvent être envisagées qui dépendront de la philosophie des organisateurs, de leurs moyens financiers et de leurs compétences techniques et sociales. Nous y reviendrons dans un prochain article.

Pour l’instant, concluons provisoirement par deux remarques.

Que l’aide alimentaire apportée par la solidarité aux personnes n’ayant pas les ressources suffisantes se fasse sous des formes très diverses, c’est plutôt positif. Aucune organisation n’est en effet capable d’apporter une aide universelle, qu’elle soit publique, ici communale, ou privée, c’est-à-dire individuelle ou associative.

Mais que, collectivement, nous soyons incapables de nous assurer que tous ceux et toutes celles qui en ont besoin reçoivent bien l’aide nécessaire et que l’aide organisée aille bien à ceux et celles qui en ont besoin, demeure aujourd’hui encore scandaleux !

C’est dire qu’il y a encore beaucoup de travail à faire collectivement.

Le comité de rédaction

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com