Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Le journal du Carrefour  menu Les articles des journaux (2012)  menu Une année d’observation de la précarité

 
Une année d’observation de la précarité

Il ne suffit pas d’en parler, de recueillir des témoignages ou de décrire ce que chacun des membres du Carrefour des solidarités fait pour soulager la situation des personnes qui la vivent. Il faut pouvoir aussi en mesurer la réalité, l’impact et les différentes formes pour mieux ajuster ce que nous faisons. Observer donc.

Nouvelle parution d’un état des lieux partagé de la précarité dans le dunkerquois

Depuis les Assises de la solidarité tenues en 2008, un groupe de travail, animé par l’AGUR, se réunit régulièrement pour rassembler les données détenues par chacun en vue de les porter à la connaissance de tous. On retrouve dans ce groupe, outre l’AGUR et le Carrefour des solidarités, les C.C.A.S. de Dunkerque, Loon Plage, Gravelines, Saint Pol sur mer et Coudekerque Branche, la C.A.O. Flandres, la C.A.F. de Dunkerque, le conseil général du Nord, les services de la C.U.D.

Confectionné par le groupe de travail, un nouvel état des lieux partagé de la précarité dans le dunkerquois est en train d’être bouclé. Il est sur le point de paraître. Il présentera en particulier comment se répartit la population du territoire en fonction de ses ressources. C’est ainsi, par exemple, qu’il nous indiquera que « les populations les plus pauvres de notre territoire perçoivent moins de 495 € par mois et par unité de consommation, contre 556 € par mois pour celles de l’ensemble de la population française. » Pour autant, l’édition d’un tel état des lieux ne cesse pas de poser des questions tellement les informations locales sur la précarité sont rares, dispersées et trop compliquées pour qu’elles parlent facilement au lecteur non habitué au langage statistique.

Le travail d’observation du Carrefour des solidarités

Pour ce qui le concerne, le Carrefour des solidarités continue, comme chaque année, avec l’aide des associations, en particulier celles qui font de l’aide alimentaire, à rassembler des éléments d’observation.

C’est ainsi que cette année, plusieurs articles ont pu être édités dans le cadre de notre petit journal mensuel.

En mars, un article a été consacré à L’aide alimentaire associative d’urgence ou les dépannages 2010, en avril à un souhaitable Revenu Minimum de Survie mensuel à 492 € pour un adulte dans le dunkerquois et en septembre à l’aide alimentaire sous toutes ses formes, description rapide de l’intervention de toutes les organisations en la matière.

Nous sommes en train de rassembler tous les éléments de connaissance concernant les inscriptions à l’aide alimentaire régulière depuis la fin de l’été. Vous pourrez trouver ci-après les premiers résultats de l’aide d’urgence pour les 11 premiers mois de l’année 2011. C’est au cours du premier trimestre de cette nouvelle année que des éléments de synthèse vous seront proposés.

Par ailleurs, et c’est une première, la dernière réunion de l’Atelier de Travail Social a été consacrée à analyser, avec ceux et celles qui le vivent, un certain nombre de chiffres. Leurs réactions et leurs interrogations sont extrêmement intéressantes. Nous en rendons compte un peu plus loin.

Retour vers le journal de février 2012

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com