Une A.G. pour se parler !

Quoi de plus naturel et de plus nécessaire que de se parler tout simplement. Foin des rapports officiels, toujours endormant pour ceux et celles qui les écoutent, toujours stressant pour ceux et celles qui doivent les écrire et les dire, nous avons discuter pendant une heure de ce qui marchait et de ce qui ne marchait pas au Carrefour des solidarités.

Le conseil d’administration avait été réticent devant la proposition formulée par le Président. Les questions proposées au débat demandaient du temps pour être traitées avec sérieux. Le temps de l’A.G. n’était pas extensible à l’infini.

Finalement, nous nous en sommes tenu à un compromis. Il y aurait bien trois tours de discussion par groupe de 6 et pendant 6 minutes, et à chaque fois un compte rendu succinct à l’ensemble de l’assemblée. Mais chacun des tours serait consacré à une question simple :

- 1° tour : parmi les activités du Carrefour, qu’est-ce qui a particulièrement bien marché en 2011 et pourquoi ?
- 2° tour : qu’est-ce qui n’a pas bien marché ou qui a été oublié ?
- 3° tour : en 2012, sur quoi faudrait-il mettre l’accent ?

Résultats ? Chacun et chacune a pu pratiquement s’exprimer sur chacune des questions. Les synthèses, comme on le verra plus loin, sont riches et intéressantes. On a tenu les horaires. Les débats n’ont pas dépassé l’heure et le président a pu clore l’A.G. deux heures après son commencement.

On a pu se prononcer sur le rapport d’activités et sur le rapport moral à partir du journal de mars enrichi des commentaires fourni par le débat. Le rapport d’orientation a repris les conclusions apportées par le troisième tour du débat. Le rapport financier a fait l’objet d’une intervention particulière du trésorier à partir d’un diaporama permettant à chacun de comprendre l’essentiel sans être embarqué dans les méandres chiffrés et obscurs pour la plupart qu’adorent nos amis comptables.

Les commentaires des participants, au cours du pot qui a suivi, étaient très majoritairement positifs. Certains même ont déclaré que cela leur donnait des idées pour leur propre assemblée générale.

Comme quoi, la démocratie peut être efficace tout en permettant à chacun d’y participer.

Jean-Marie Gueuret, Président

Retour vers le journal d’avril 2012

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com