Qui fabrique notre petit journal ?

Lors d’une réunion de travail récente, quelqu’un a sorti un article de ce petit journal et l’a présenté comme étant l’opinion du président du Carrefour des solidarités. Sans doute imaginait-il que nous fonctionnions comme le faisait la « Pravda » de l’ancien temps et qu’il s’agissait donc d’une parole « officielle ». Il paraît donc nécessaire de rappeler comment se confectionne de façon collective notre « petit journal ».

Le cœur du dispositif est le comité de rédaction. En font normalement partie, outre l’équipe d’animation du Carrefour, des membres d’associations ou de C.C.A.S. qui ont été désignés par le conseil d’administration. Dans l’un des journaux parus en 2006, notre ami Pierre Morel, qui faisait alors partie du comité de rédaction présentait le travail de celui-ci. Sauf les participants et parfois les sujets, rien n’a changé.

La boulange du comité de rédaction

« Onze réunions de plus par an …

Onze fois deux heures à ajouter au temps que vous prennent les réunions de travail de l’association dont vous êtes président(e), trésorier, directrice ou bénévole. Tout cela pour faire marcher le « petit journal des associations sociales, caritatives et humanitaires de la région dunkerquoise ».

Deux heures pendant lesquelles nous créons, sélectionnons, corrigeons les textes, les idées, les manifestes, voire les élucubrations de toutes et tous ceux qui s’intéressent aux problèmes des migrants, des mal logés, des SDF, de l’accès à l’eau ou l’électricité, du surendettement, du reste à vivre, des rapport bénévoles/salariés dans les associations, que sais-je encore ! … Comme le boulanger pétrit le pain, nous préparons la matière qui nourrira l’esprit de nos lecteurs, du responsable politique au travailleur social, en passant par le bénévole de la solidarité, ou la directrice d’association.

Au fil des quarts d’heure, notre réflexion commune s’approfondit en une discussion passionnée, toujours courtoise, avec le regret de ne pas pouvoir partager avec le plus grand nombre… Mais nous ne serions plus alors en « comité de rédaction » mais en Assemblée Générale, et ceci est une autre histoire …

Pierre Morel »

C’est dire que rien ne paraît dans le petit journal qui n’ait été relu et approuvé par chacun des membres de ce comité de rédaction. C’est d’ailleurs pourquoi, la plupart du temps, l’éditorial a la signature de celui-ci. Une fois que le comité de rédaction est passé, les textes sont parfois réécrits par le secrétaire de rédaction. Mais, au final, tous les textes sont à nouveau soumis à l’approbation des membres du comité qui émettent leur avis définitif par l’intermédiaire d’un mail. Le secrétaire de rédaction fait la mise en page et assure sa diffusion par l’intermédiaire du site.

Retour vers le journal de février 2012

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com