Qu’est-ce que le collectif migrants ?

PRESENTATION DU COLLECTIF « MIGRANTS »

Le collectif Migrants a vu le jour avec l’annonce de la fermeture de Sangatte, où des bénévoles (médecins, infirmières) et des associations telles que EMMAÜS ou le Secours Catholique se rendaient régulièrement.

Dès 2002, une vingtaine d’associations Dunkerquoises se sont opposées à la décision de fermeture du camp de Sangatte qui ne prévoyait aucune alternative au problème des migrations vers l’Angleterre.

Le député Jean LE GAREC a relayé cette problématique à l’Assemblée Nationale en 2005, et a demandé sans succès au gouvernement, la création d’une cellule d’orientation.

Malgré la fermeture de Sangatte, ces populations ont continué à affluer et se sont déplacées progressivement vers les villes côtières, notamment à Loon-Plage et Grande-Synthe où les associations locales ont pris le relais pour les aider. EMMAÜS, Secours Catholique, les Eclaireurs de France, médecins, infirmières apportaient ainsi régulièrement de la nourriture, vêtements, soins…

Le Collectif Migrants soutien ces actions et dénoncent les conditions de vie déplorables des migrants de passage à travers de nombreux courriers envoyés au Président de la République (M. CHIRAC), ou au Président de la Commission Européenne (M. BAROZO), garants des Droits de l’Homme.

Le Collectif rend compte régulièrement au Sous-Préfet de leur action humanitaire auprès des migrants et expriment leur indignation face à la destruction de leurs camps de fortune par les forces de police. Ces personnes démunies de tout, se trouvent, en outre, privées de leurs maigres biens personnels (vêtements, papiers, photos…).

A partir de 2005-2006, Le Collectif Migrant reprend un nouveau souffle avec l’arrivée de jeunes bénévoles qui organisent des distributions régulières de nourriture et de vêtements auprès de ces populations, dont le nombre peut varier entre 50 et 100 personnes par semaine. Aidés par d’autres volontaires, dont la plupart sont retraités, le groupe de bénévoles du bassin Dunkerquois décident alors de se coordonner et rallie l’association SALAM existante à Calais pour devenir ensuite SALAM Littoral.

Parallèlement, Médecins du Monde diligente une mission dans l’agglomération Dunkerquoise et interviennent sur les lieux de squat à raison d’une à deux fois par semaine.

En janvier 2008, le Collectif Migrants en partenariat avec les Verts accueillent Hélène FLAUTRE, Député européenne et Vice-Présidente de la sous-commission des Droits de l’Homme à l’Unions Européenne. Au cours d’une conférence de presse, les associations dénoncent ainsi publiquement les conditions d’accueil et de survie des migrants transitant par le territoire Dunkerquois.

Le Collectif Migrants regroupe actuellement différentes associations qui viennent en aide à ces publics en souffrance, dont

SALAM,
le Carrefour des Solidarités,
la Ligue des Droits de l’Homme,
EMMAÜS,
le Secours Catholique,
le MRAP,
la Pastorale des migrants,
Médecins du Monde.
Terre d’errance, littoral nord et son antenne de de Téteghem
A.C.C. Minorités visibles
l’A.D.R.A.

Le Collectif travaille également en partenariat avec d’autres structures locales, telle que l’AFEJI.

Il se réunit tous les mois.

Pour plus d’informations, il suffit de se rapprocher du Carrefour des solidarités dont font partie plusieurs des associations du collectif.

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com