Objectif forum citoyen

Profitant de la création des dispositifs liés au Revenu de Solidarité Active, en accord avec le Département du Nord, l’U.R.I.O.P.S.S., le forum permanent d’insertion de Lille et la fédération des centres sociaux ont lancé l’idée de susciter des « forum citoyen » dans chaque territoire, où les usagers auront la parole. Début d’un long processus, dans lequel nous nous engageons sans réserve.

L’occasion

La loi du 1er décembre 2008 a considéré que les allocataires du R.S.A. devaient être représentés dans les équipes pluridisciplinaires, instance de régulation du dispositif, chargées de prononcer un avis sur les situations de réorientation, de suspension de droits afin que le Président du Conseil général puisse rendre sa décision. Il en est de même dans les instances de définition des Plans départementaux d’Insertion. Mais comme l’on sait, il ne suffit pas de décider d’une participation des usagers. Encore faut-il leur permettre de se constituer comme de véritables interlocuteurs fort, non seulement de leur expérience personnelle, mais aussi de celle de tous les autres usagers.

L’expérience acquise

Or, depuis plusieurs années, un forum permanent d’insertion sur l’agglomération lilloise réunit régulièrement usagers ou allocataires et professionnels pour travailler sur ces questions. Fort de cette expérience, l’U.R.I.O.P.S.S. et la Fédération des centres sociaux ont lancé l’idée d’organiser sur chaque territoire du département du nord de tels forums. Leur objectif est en même temps de former les usagers comme de vrais interlocuteurs. Il est aussi de forger un outil collectif de réflexion.

En effet, depuis sept ans, le forum contribue activement à la mise en place de lieux d’expression et de participation en étroite proximité avec les services du Département et ses élus. Ce lieu permanent de paroles, réunit des allocataires du RSA, des travailleurs sociaux, des référents généralistes de parcours et des fonctionnaires territoriaux. Ce collectif se retrouve en commission plénière mensuelle et dans des groupes de travail. Un des enjeux est de passer de la situation individuelle des personnes à une démarche collective de co-construction pour qu’au final la personne participe concrètement à l’élaboration des politiques d’insertion sociale et professionnelle. Ce lieu participatif, inscrit dans une dynamique d ‘éducation populaire, de croisements de savoirs et de pratiques vise des leviers tels que la démocratie participative, le travail sur la confiance en soi, l’estime de soi, le rapport à l’institution et la place de citoyen.

La dynamique locale

Dire qu’une telle proposition a immédiatement intéressé les partenaires locaux ne peut être qu’une évidence. L’une des décisions prises au cours des Assises locales de la solidarité réunies fin 2008 était de développer des « ateliers de travail social » qui ressemblaient quasiment point par point, dans leur projet, au forum permanent lillois. Et comme le territoire considéré est celui de la direction territoriale du conseil général, il englobe le monde rural. C’est donc plus largement que le seul réseau d’agglomération, qu’une telle initiative doit concerner.

Un long processus à engager

Les allocataires ou les usagers ont déjà pris l’habitude, au moins pour certains d’entre eux, de travailler ensemble dans le cadre des commissions de vie sociale ou d’autres instances initiées par un certain nombre de structures locales. Prendre la parole, échanger ses expériences et construire une ou des paroles communes ne sont pas en effet choses immédiates. Les confronter ensuite à celles de professionnels ou de bénévoles pour aboutir à des orientations communes l’est encore moins. C’est pourquoi quelques orientations ont commencé à se prendre entre les représentants d’un certain nombre d’organisations locales qui se sont déjà réuni deux fois dans cet objectif.

- constituer un comité technique de pilotage local,
- commencer par un travail à faire au sein des différentes organisations par des groupes d’usagers, être soutenu et accompagné par une personne compétente extérieure à l’organisation et au réseau local,
- échanger entre organisations, à chacune des étapes du processus, les expériences et construire une dynamique commune,

C’est pour se mettre d’accord sur ces orientations et ces dispositions qu’une nouvelle réunion de travail est prévue le 16 mars prochain dans les locaux du Car mars.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution du processus.

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com