Notre solidarité ne peut pas se diviser


« La solidarité des hommes n’a à choisir ni la couleur de peau, ni l’origine culturelle, ni le sexe, ni le pays d’origine. Les associations et leurs membres savent qu’ils peuvent compter sur le Carrefour des solidarités et, à l’échelle plus grande, la Plateforme de services aux migrants, pour les accompagner et leur apporter le soutien de tout notre réseau. » Ce texte tiré du rapport d’orientation 2014 et approuvé par notre assemblée générale, est toujours d’actualité.

A écouter certains échanges en atelier de travail social, entre personnes qui connaissent ou ont connu la pauvreté donc, entre bénévoles, voire sur la place publique ou encore dans les programmes électoraux, les stigmatisations vont bon trains. Parce qu’on serait de telle ou telle origine culturelle, on serait enclin à resquiller. Parce qu’on est pauvre, on serait des profiteurs de la solidarité. Parce qu’on aurait telle ou telle couleur de peau, on devrait être exclu du pays qui vous a vu naître, Tout cela est faux et amène à des actes barbares.

Personne ne nie qu’il y ait partout des resquilleurs, chez les riches comme chez les pauvres. Personne ne nie qu’il y ait des profiteurs de la solidarité, chez les riches comme chez les pauvres, chez les français, comme chez les gens originaires d’une autre nationalité. Alors pourquoi faire semblant que c’est telle ou telle caractéristique qui explique tel ou tel défaut ou manque de civilité ? Ni la couleur de peau, ni la richesse, ni la pauvreté, ni la religion, ni la culture, ni la nationalité, ni le sexe n’expliquent telle ou telle incivilité, telle ou telle attitude d’irrespect à l’égard de l’autre.

Le racisme ordinaire comme le racisme public ne sont que des preuves de bêtise et nous sommes malheureusement tous capables de devenir à certains moments plus bêtes que nos pieds (qui pourtant peuvent, à certains moments, faire preuve d’une grande intelligence…).

La solidarité, c’est vivre ensemble ! La solidarité, c’est rendre possible le vivre ensemble.

(exercice pratique : débusquer dans les tracts électoraux au conseil départemental et bientôt au conseil régional, les petits racismes ordinaires qui s’y seront glissés)

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com