Migrants : le travail bénévole au jour le jour

Les étrangers de passage… Le travail bénévole au jour le jour.

Au jour le jour, les bénévoles, chacun avec sa compétence, se mobilisent pour diminuer la souffrance de ces étrangers qui passent sur notre territoire. Ils espèrent passer en Angleterre où leurs communautés sauront mieux que nous leur apporter espoir et réconfort. Traqués constamment par notre police, ils vivent des situations qu’aucun de nous souhaiterait connaître. Voici, au jour le jour, de façon anonyme et sans date véritable, le travail régulier que les uns et les autres font en notre nom et les situations qu’ils observent.

Mardi :

Un peu plus de 60 personnes. 6 ethnies différentes voire peut être 7. Le médecin voit 20 personnes. Ils disent que la police a emmené des personnes

Distribution de thé chaud. Distribution d’un repas chaud : riz et thon, pain, eau, citrons et gâteaux. Quelques bidons d’eau chaude. Quelques chaussettes et gants aux enfants. Des chaussures à ceux qui en attendent depuis longtemps et ont le plus besoin. Mais beaucoup restent sans rien. De nouveau une liste est faite avec les noms et les tailles pour prendre samedi.

Une toile de tente par groupe. Certains arrivent alors que nous n’avons plus rien. Nous retrouvons des gars qui sont là depuis longtemps. L’un d’eux est blessé à la lèvre. Un autre qui est amoché nous dit que c’est la police. Est ce qu’il s’est sauvé et est tombé ?

Ils nous disent qu’il fait très froid la nuit et qu’ils n’arrivent pas à dormir à cause du froid. Peut-on leur trouver du bois à brûler ? Il n’y a plus de chaussettes alors qu’il fait très froid Ils réclament aussi des gants

Vendredi

Toujours une centaine de migrants. Pas assez à manger. Impossible de distribuer des vêtements.

Dimanche

6 groupes différents : des Kurdes, des Afghans, des Turkménistans, des Arabes, des Pakistanais et des Palestiniens. En tout 92 personnes. Mais ils nous disent que 40 ont été emmenées par la police.

Distribution de plats chauds : pommes de terre, carottes et viandes. Distribution de pain, thé, gâteaux, citrons et mandarines. Partage en 6 groupes des dattes, pain, gâteaux. La même chose pour les affaires de toilette : shampoing, rasoirs, savons et chaussettes.

Pour la prochaine fois, ce serait bien de faire une distribution de chaussures. Ils en ont besoin et nous en avons actuellement beaucoup. Le repas sera pâtes et viande. Il est nécessaire d’harmoniser nos repas. Car on s’est aperçu qu’il y en a qui jettent ce qu’on leur a donné quand ils voient que le plat suivant n’est pas le même. Pour après, on a prévu de faire riz et thon.

Il faudrait prévoir des plastiques dans le véhicule.

Jeudi

Nous avons vu plus de 70 personnes mais nous en avons aperçues une quinzaine d’autres en venant. Nous apprenons que plusieurs femmes sont arrivées avec des enfants. Il y a des afghans, des pakistanais, des kurdes iraniens et irakiens, et des arabes irakiens. L’ambiance est très tendue et nous avons dû, à plusieurs reprises, arrêter la distribution… Nous avons demandé que tout le monde se calme et s’assoit mais rien n’y a fait. Nous avons distribué la soupe préparée, du thé, du pain, des gâteaux et du chocolat ainsi que de l’eau. Une paire de chaussettes a pu être distribuée dans de mauvaises conditions à presque tous, ainsi que 11 couvertures…

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com