Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Le journal du Carrefour  menu Les articles des journaux de 2016  menu MIGRANTS ET ASSOCIATIONS, UNE LONGUE HISTOIRE SUR LE TERRITOIRE

 
MIGRANTS ET ASSOCIATIONS, UNE LONGUE HISTOIRE SUR LE TERRITOIRE


Cela fait près de 15 ans que les associations Dunkerquoises se mobilisent pour la cause des Migrants en voici un tableau récapitulatif élaboré par Françoise de SALAM qui en retrace l’historique.

2002 :
• Le centre de Sangatte géré par la Croix Rouge ferme ses portes
• Une vingtaine d’associations Dunkerquoises s’opposent à la décision de fermeture du camp de Sangatte qui ne prévoyait aucune alternative au problème des migrations vers l’Angleterre.

2003 :
• Des Dunkerquois particuliers et associatifs viennent en aide aux réfugiés de Loon Plage (soins infirmiers, nourriture, habits…)
• Mise en place du « Collectif Migrants » qui réunit une dizaine d’associations qui viennent en aide aux migrants de passage et qui interpellent l’Etat sur les conditions d’accueil.
• Les associations Dunkerquoises se préoccupent très vite de la situation de Calais

2004 :
• Les bénévoles investis décident d’adhérer à Salam

2005 :
• Création de la Mission Migrants Littoral
• Délit de Solidarité pour les aidants

2006 :
• Médecins du Monde débute des consultations médicales sur le Dunkerquois
• Apparition d’un nouveau camp à Grande Synthe
• L’état "buldozérise » et « l’inhospitalité » s’organise
• Les réfugiés sont marqués au feutre sur la main par la police

2007 :
• 500 personnes arrêtées dans le dunkerquois
• Des migrants ont faim, ils mangent dans les poubelles
• Déclaration du Collectif Migrants au grand public, aux élus

2008 :
• Hélène Flautre, députée Européenne « les Verts », visite les camps et rencontre le Collectif Migrants au Carrefour des Solidarités
• Le Collectif interpelle la CUD et manifeste lors du Conseil Municipal à Loon Plage
• La naissance d’un bébé sur le camp de Grande Synthe émeut la population
• Un nouveau camp à Téteghem
• Des chapiteaux chauffés sont installés l’hiver sur Loon Plage et Grande Synthe

2009 :
• Convocation par la PAF de plusieurs responsable associatifs
• 11 Mars 2009 : sortie du film Welcome avec Vincent Lindon

2010 :
• Destruction et fermeture définitive du camp de Loon-Plage

2011 :
• Rencontres entre les différents acteurs intervenant sur les jungles du NPDC. (Prémices de la création de la PSM)
• Elaboration d’un rapport sur la coordination des Jungles qui préconise la création d’une Plate-forme de coordination par Lily Boillet.
• Création de la Plateforme de Service aux Migrants
• Mise en place de la Commission Consultative relative aux Migrants par la Communauté Urbaine de Dunkerque qui a abouti à une aide financière sur le nécessaire de survie donné aux migrants par les associations.

2012 :
• Mise en place de chalets bois chauffés l’hiver, par la CUD, sur les camps de Grande Synthe et Téteghem

2013 :
• Damien Carême, maire de Grande Synthe, se dit prêt à travailler avec les associations sur le projet de « Maison du Migrant »

2014 :
• À Téteghem, des conteneurs aménagés pour les migrants, capacité 50 migrants, ils sont plus de 200.
• Ouverture d’un point d’eau par la CUD à Téteghem

2015 :
• Janvier 2015 : environ50 migrants Grande Synthe
• Juin 2015 plus de 100 migrants
• Septembre 2015 : mort de Illan et 600 migrants sur le camp de GS
• Octobre 2015 : installation de douches et sanitaires
• 18 novembre 2015 fermeture définitive du camp de Téteghem. Les 250 réfugiés présents sont évacués vers des centres de répit éparpilles en France
• De nouvelles associations rejoignent le Collectif migrants
• De nombreux groupes de bénévoles belges, anglais, hollandais investissent le camp de Grande Synthe
• Décembre 2015 : 2200 personnes y sont présentes

2016 :
• 7, 8 et 9 mars 2016, ouverture du premier camp humanitaire en France et déménagement de 1050 réfugiés par les associations et la mairie et 300 mises à l’abri par la préfecture. Ce camp a des capacités d’hébergement pour 1500 personnes. Ce camp se rapproche fort du concept « Maison du Migrant » revendiqué depuis de nombreuses années par les associations du collectif migrants.

N.B. Concernant le collectif migrants du littoral nord et sa composition, on pourra relire l’article qui lui était consacré, il y a près de 10 ans, ainsi que celui qui était consacré, quelques années plus tard à la Plateforme de services aux migrants. On pourra aussi, concernant les actions au bénéfice des migrants, se reporter à l’ensemble de la rubrique qui leur est consacrée sur ce site.

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com