Accueil du site  menu Bénévoles et salariés  menu Les dossiers  menu Le projet d’Epicerie solidaire

 
Le projet d’Epicerie solidaire
Quand on est pauvre, on a à peine les moyens de survivre. Faire face aux obligations quotidiennes est à chaque instant une aventure douloureuse : manger, avoir où se loger, payer ses factures d’eau et d’électricité, assurer un minimum de joie de vivre à ses enfants. Alors, construire un projet, ce n’est pas la peine d’y penser ou c’est se couvrir de dettes auxquelles on sait qu’on ne pourra pas faire face. Et, quand on vit ça, c’est difficile de le partager. On est entré dans la logique inextricable de l’exclusion.

Les associations du Carrefour connaissent bien ces gens pauvres et l’extrême difficulté qu’ils ont à sortir de cette situation. C’est pourquoi, par solidarité, elles apportent leur aide. Mais cette aide s’arrête souvent, faute de moyens, là où les personnes pourraient recommencer à reconstruire un projet et donc à sortir du cercle vicieux de l’exclusion. Pire, elles sont souvent impuissantes à aider quelqu’un qui, face à une difficulté imprévue, chômage, séparation, risque d’entrer dans ce cercle vicieux.

C’est pourquoi nous nous intéressons à toutes les initiatives prises localement ou non pour tenter d’aller au-delà de l’aide immédiate et nécessaire. Aujourd’hui nous présentons TABGHA, l’épicerie solidaire, qui ouvrira bientôt ses portes. Le Carrefour

Le principe

On achète à bas prix des produits alimentaires, des produits pour bébé, des produits d’entretien ou des produits frais. La différence entre le prix réél et le prix auquel il aura été acheté constitue une somme économisée. Celle-ci pourra être utilisée pour le paiement et la réalisation d’un projet.

Qui peut l’utiliser ?

Seules les personnes qui connaissent une difficulté provisoire pourront utiliser l’épicerie solidaire. Les seules conditions sont d’avoir fait une demande, d’avoir une projet individuel ou familial, d’avoir épuisé toutes les aides légales, d’être accompagné et suivi par un partenaire associatif ou par un travailleur social et d’être accepté par le comité de l’épicerie.

Une affaire collective

Si Emmaüs a été le promoteur du projet, celui-ci est le fruit de la mobilisation de nombreux partenaires associatifs et publics. La liste en serait trop grande. Il ne fonctionnera que si tous les partenaires locaux, en particulier les membres du Carrefour, continuent à s’y associer concrètement. La première tâche sera d’accompagner les personnes qui pourront en bénéficier.

Quand ouvrira-t-elle ?

Dans le courant du premier trimestre 2005.
NDLR : l’épicerie solidaire en est désormais (en 2009) à quatre années d’existence et donc d’expérience.

Des services complémentaires

Les personnes qui auront accès à l’épicerie solidaire pourront participer, si elles le veulent, à différents ateliers d’information et de formation. Elles auront accès, au même endroit, à une friperie. Elles pourront aussi profiter de prêts à taux 0 d’un montant maximum de 780 €. C’est SOS famille qui s’occupe de ces prêts et qui pourra les attribuer à peu près aux mêmes conditions que l’accès à l’épicerie.

Le lieu

27 rue Vauban à Dunkerque.

Pour en savoir plus

Une excellente brochure est éditée. Vous pouvez l’avoir soit chez Emmaüs, soit au Carrefour.

Questions - réponses :

J’ai consulté votre site internet à propos de l’épicerie sociale. Nous sommes actuellement au début de l’élaboration du projet d’une épicerie sociale dans ma ville d’Auxonne (21). Pourriez vous me dire comment vous avez fait ? Choix du porteur, financement, définition et montage du projet..... Si vous ne pouvez me répondre, pourriez vous me donner les coordonnées d’un contact à joindre.

Dans quelle ville êtes vous ? Nous sommes en Côte d’Or, si vous n’êtes pas trop loin, peut être pourrions nous rencontrer le responsable de la structure pour voir le fonctionnement. Merci d’avance.

Corinne Compayré
Maire-adjoint
Affaires sociales, logement
corinne.compayre@mairie-auxonne.fr

Emmaus avec Tabgha peut apporter toutes informations quant au montage d’un projet d’épicerie sociale. Mais surtout pour avoir des conseils utiles, il suffit de se rapprocher de l’ANDES et de son président national Guillaume Bapst qui peut donner des conseils mais surtout se déplacer pour apporter toutes les infos pour le montage d’un projet de cet ordre.
Les coordonnées internet du Président de l’ANDES : Bapst Guillaume email : guillaume.bapst@libertysurf.fr

Thérèse

Depuis la rédaction de cet article, l’épicerie solidaire "Tabgha" fonctionne comme prévu. On pourra se rapprocher d’Emmaüs-dunkerque pour obtenir une évaluation de son fonctionnement. De plus, forte de son expérience, Emmaüs vient de créer, en milieu rural, une nouvelle épicerie solidaire.
16/02/2010

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com