Le millefeuille social

Pas possible encore de régler ma facture d’eau. J’ai quand même réussi à payer mon loyer. Mais, en attendant, il n’y a plus rien à manger. Le C.C.A.S. de ma commune m’a déjà vue le mois dernier pour m’apporter son soutien financier. C’est grâce à lui que j’ai pu payer mon loyer. L’assistante sociale m’a déjà dit qu’elle ne disposait d’aucun secours. Une association, peut-être ?

Situation banale pour qui a l’habitude de tirer le diable par la queue. Pas de boulot. Tout juste le R.S.A. Mais, au fait, qui est responsable et qui décide d’apporter son aide ?

Le R.S.A. ? Il est payé par le département. Son niveau est décidé par le Parlement.

La facture d’eau ? Elle dépend de l’opérateur, ici la Lyonnaise des eaux, du syndicat intercommunal qui gère l’accès à l’eau et de l’intercommunalité qui gère l’assainissement (entretien des tuyaux par lesquels les eaux sales sont évacuées).

Le loyer ? il dépend de la société d’H.L.M. qui gère mon appartement qui dépend lui-même des financements d’Etat.

Le C.C.A.S. ? Chaque commune en possède un. Les règles d’attribution des aides sont décidées par un conseil d’administration local présidé par le Maire. Elles varient d’une commune à l’autre.

L’Assistante sociale de secteur ? Il s’agit d’une salariée du Département. Ses capacités de mobiliser des aides dépendent entièrement de ce dernier. Le département possède ses propres capacités d’intervention par la gestion du Fonds de Solidarité Logement qui peut aider à régler des dettes concernant le logement, les fournitures d’énergie ou d’eau.

Une association ? Il y en a, sur le territoire du dunkerquois, une petite dizaine qui apportent leur aide alimentaire. Elles dépendent, pour une partie des produits qu’elles peuvent distribuer, de la Banque Alimentaire du Nord (le département). Celle-ci est gérée par des lillois. Chaque association a ses propres règles d’attribution qui sont décidées localement ou, quand il s’agit de réseaux nationaux, à l’échelle nationale.

Les professionnels de la profession sociale ont du mal eux-mêmes à s’y retrouver. Comment permettre au citoyen pauvre de participer à la gestion de ce millefeuille ?

Jean-Marie

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com