Le journal n°34 - Janvier 2004
PDF - 103.2 ko
Téléchargez le Journal n°34 de janvier 2004

Sommaire

- EDITO
- A vos agendas …
- Vie du Carrefour
- A vos agendas … (suite)
- Vœux de la présidente
- En bref, quelques infos …

EDITO

Le Carrefour des Solidarités est né de la volonté d’associations qui ont souhaité créer une structure d’assistance afin de les rendre plus efficaces dans leurs missions au service des personnes en difficultés.
Au fil des années, cette intuition initiale s’est avérée très pertinente. Des partenariats se sont développés entre les membres « fondateurs », d’autres associations ont rejoint la structure et celle-ci avec l’ensemble des acteurs a facilité le dialogue et la coopération du dispositif local de la protection sociale.
Simultanément d’autres structures se créaient ou se développaient au niveau, régional, national et international : groupe ALERTE, URIOPSS, ...
Dans ces conditions, le fonctionnement des associations de base se trouve encadré par deux ensembles de références : D’une part, les statuts et le règlement intérieur de l’association elle- même, d’autre part les statuts, charte, règlement, ... et prises de position des structures de coordination.
Cette double appartenance ne doit pas être oubliée. Pour l’association de base, il s’agit de bien connaître les objectifs, modalités de fonctionnement et prises de position des structures dont elles sont membres, d’en débattre et si nécessaire de les remettre en cause. Ainsi, une association d’aide alimentaire, membre du Carrefour, doit mettre en place des modalités conformes à celles de la fiche d’inscription, ou de clarifier sa position par rapport à celle-ci.
Symétriquement, les objectifs, modalités de fonctionnement et prises de position de ces structures d’aide ou de coordination trouvent leurs limites dans les projets, l’éthique et les possibilités des associations membres. Les rencontres entre présidents d’association et administrateurs ont pour but d’y veiller.
Les partenariats mis en oeuvre ces dernières années au sein du Carrefour ont permis d’augmenter la compétence et la crédibilité des associations. Ils donnent envie d’aller plus loin Ensemble, il nous faut veiller à ce que ce dynamisme respecte les objectifs et l’identité de chaque association.

Pierre Mulliez

A vos agendas …

- Bureau du Carrefour des Solidarités : le 20 Janvier 2004 à 18h au Carrefour
- Réunion des présidents, responsables et administrateurs : le Mardi 27 Janvier 2004 à 11h00 à l’A.A.E. Profil


Vie du Carrefour

Formation des bénévoles associatifs et service de documentation ont été au menu du Conseil d’admi-nistration du début du mois. Les formations que nous organisons depuis quelques années rencon-trent l’intérêt manifeste des bénévoles qui s’y sont inscrits. Pourtant nous devons être au plus près des besoins de tous, y compris de ceux qui n’y sont pas encore venus. C’est pourquoi nous continuons à travailler la question. La réunion des Président(e)s de la fin du mois de janvier sera entièrement consacrée à ce sujet. Quant à la docu-mentation, elle coûte cher et elle n’est pas utilisée au niveau où elle devrait l’être. On vous en reparlera dans le prochain bulletin.

Les commissions de travail ont tenu leurs dernières réunions de l’année. Celle qui concerne les femmes et la famille s’est intéressée cette fois-là à la place des hommes et à l’évolution de leurs rôles. Celle sur l’aide alimentaire a fait les der-niers ajustements concer-nant les barèmes de res-sources à partir desquelles nous décidons d’attribuer une aide alimentaire.

Les collectifs « migrants », « énergie » et « eau » ont continué leur travail. On les appelle collectifs parce qu’ils rassemblent des associations et organisa-tions dont un certain nombre ne font pas partie du Carrefour permettant ainsi une plus grande efficacité au travail. Con-cernant les migrants, nous avons été amené à constater une présence beaucoup moins impor-tante, pour l’instant, sur notre territoire, par rapport à l’an passé. Le dispositif d’alerte reste cependant mobilisé. L’hiver est loin d’être terminé. Concernant l’énergie, le collectif a lancé une interpellation des collectivités pour arrêter toute coupure pendant les mois d’hiver. A ce jour, nous n’avons reçu que deux réponses venant de Grande-Synthe et de Dunkerque. Concernant l’eau, nous avons eu l’assurance qu’aucune cou-pure ne serait opérée pendant la période des fêtes.

Dernières réunions pour l’année du groupe « échange et partage » ; ça a bien fonctionné, comme d’habitude.

Jean-Marie Gueuret

A vos agendas … (suite)

- Commission « Femmes Familles » : le 3 Février 2004 à 14h30 au Carrefour
- Commission « Aide Alimentaire » : le 11 Février 2004 à 10h au Carrefour
- Séances « Echanges et Partages autour du vécu du bénévole » au Carrefour des Solidarités :
Groupe n°1 - séance 14 : le Jeudi 12 Février 2004 de 9h00 à 12h00
Groupe n°2 - séance 11 : le Mercredi 11 Février 2004 de 14h00 à 17h00


Vœux de la présidente

Le 6 Janvier 2004 lors de la cérémonie des vœux au Carrefour des Solidarités, la présidente après avoir évoqué les actions 2003, nous dit de quoi sera fait 2004.
Mon souhait, c’est que le Carrefour soit davantage encore l’émanation de l’ensemble des associations qui le composent tel que cela avait été prévu lors de sa création.
Tout d’abord, faire en sorte qu’au Conseil d’Administration du Carrefour des Solidarités, chacun y trouve une place afin de transformer cette instance statutaire en un lieu où chacun s’exprime, apporte ses réflexions et ses réalisations.
Les réunions semestrielles des présidents des associations qui ont prouvé toute leur importance et leur efficacité sont à continuer.
Les présidents des associations peuvent s’exprimer, émettre des suggestions qui peuvent servir de base de réflexion aux orientations du Carrefour des Solidarités.
La formation et l’information des bénévoles sont sans cesse à réorganiser afin de s’adapter à vos attentes et à vos préoccupations. Nous envisageons la constitution d’un comité d’usagers qui participerait, avec les formateurs, des membres du bureau, Isabelle et Julie, à la programmation annuelle des formations.
Le journal « En direct du Carrefour » reste un outil inter-actif au sein du Carrefour. Nous souhaiterions lui donner plus d’ampleur, en faire un lieu de débat où chacun aurait loisir de s’exprimer.
Je souhaite que les associations soient, à travers les actions qu’elles mènent, encore plus proches du vécu des familles, des difficultés qu’elles vivent.
Cette observation attentive reprise dans les diverses instances de réflexion du Carrefour telles que les commissions doit être le point d’ancrage de nos interpellations. Les interpellations devraient faire l’objet d’une concertation avec nos partenaires (CCAS, UTPAS, CAF, CPAM…) qui apportent aussi une réponse aux plus démunis.
Nous devons, partenaires et associations conjuguer nos efforts. Chacun à notre place, nous avons à mieux nous connaître, à nous concerter, à mutualiser nos moyens pour être plus efficaces.
Je terminerai mes propos en pensant aux familles que nous accompagnons. Elles ont des capacités, des savoir-faire, des savoir-être mais ne trouvent pas toujours de lieux pour les mettre en valeur. Elles sont bien souvent dans l’obligation d’accepter ce que la société a prévu pour elles, sans avoir pu intervenir dans la décision.
Que nos associations deviennent des lieux où les plus pauvres puissent s’exprimer, se réaliser, se rendre utiles. Rendons-les acteurs, nos associations ont le pouvoir de leur faire retrouver le chemin de la citoyenneté.

Thérèse Caulier

En bref, quelques infos …

Fêtes de Noël
Les bénévoles de l’association « Les rues du monde » ont accueilli à bord de la péniche Mosaïque amarrée quai de Leith à Dunkerque les personnes sans domicile fixe le soir du réveillon et ce pendant 24 heures. Bravo à ceux qui se sont mobilisés pour offrir du réconfort et de la chaleur humaine en cette nuit de Noël.

De vous à vous

A.A.E. « SERVICES ADULTES »
ATELIERS DE L’INFORMATION
Les 19, 20, 22 & 23 Janvier 2004 de 9h à 11h
Les 16, 17, 19 & 20 Février 2004 de 9h à 11h

Maison des services aux habitants et associations
6 Bd de l’Espérance 59430 Saint Pol Sur Mer
(santé, logement, difficultés financières, loisirs, formation et emploi, déclaration trimestrielle de ressources, contrat d’insertion)

Merci de contacter le Carrefour des Solidarités pour les inscriptions Concert au profit de l’association dunkerquoise des Restaurants du Cœur
Resgt au Concert

Le 18 janvier 2004 à 16h
Au Kursaal de Dunkerque

Tarifs : 6 € (normal), 10 € (donateur), 3 € (enfant -12 ans)
Vente office du tourisme et kursaal : 03.28.66.79.21
Renseignements : 03.28.63.93.52

Pour faire part d’une manifestation ou témoigner d’une action mise en place : envoyez vos textes au Carrefour avant le 25 de chaque mois. Tél. : 03.28.63.70.40 / Fax : 03.28.63.70.60 / e-mail : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Le Carrefour des solidarités est composé des associations suivantes :
L’A.A.E., l’A.F.A.D., l’A.J.S., l’Armée du Salut, A.T.D. Quart Monde, A.C.L. Proxi Pol, Emmaüs, La Croix Rouge, le P.A.C.T., Le Phare, le Secours Populaire, les Restaurants du Cœur, Louise Michel, le Secours Catholique, la Société Saint Vincent de Paul

Comité de Rédaction : Christine Ammeloot, Thérèse Caulier, Isabelle Damiani, Julie Delannoye, Jean-Marie Gueuret, Pierre Mulliez

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com