Le journal n° 98 - juin 2009

Comme nous vous l’avions promis, 3 fois par an, la rédaction en chef de notre petit journal sera assurée par un membre d’une association ou institution membre du Carrefour des solidarités. Ce mois-ci, c’est Sylvie Desjonquères, président, et l’équipe d’Emmaüs qui ont bien voulu tenter cette première expérience.

PDF - 2.4 Mo
journal de juin 09

Sommaire

- Edito : L’Exil à nos portes !
- Anniversaire innovant : Emmaüs a 60 ans
- Le Revenu de Solidarité Active se met en place
- La fête des voisins et ses suites
- La Caisse d’Allocations Familiales de Dunkerque : ses aides pour les temps libres et les vacances.
- Impressions en cours…
- Un observatoire de la solidarité
- Livres « Coup de cœur »
- La pensée du mois :

Edito : L’Exil à nos portes !

Lire la suite de l’article

Anniversaire innovant : Emmaüs a 60 ans

C’est en 1949, à l’époque où les politiques sociales étaient très peu développées et où la lutte contres les exclusions relevait essentiellement de la charité, que l’Abbé Pierre fondait la première communauté Emmaüs ; son intuition, novatrice et fondatrice du Mouvement Emmaüs, était alors que lutter contre les exclusions, c’était avant tout rendre leur dignité aux plus démunis, leur permettre de se remettre debout, à leur rythme, par l’exercice d’une activité utile, solidaire et tournée vers les autres.

Lire la suite de l’article.

Le Revenu de Solidarité Active se met en place

Le R.S.A. se substitue désormais au Revenu Minimum d’Insertion, à l’Allocation pour Parent Isolé, à la prime forfaitaire de retour à l’emploi et à la prime de retour à l’emploi. Les informations abondent sur la question. Que peut-on cependant retenir quand on accompagne des personnes avec des très faibles ressources ?

Lire la suite de l’article

à vos plumes !

Si vous n’avez pas d’idées particulières, voici quelques questions auxquelles nous aimerions que vous répondiez :

- quelles sont vos principales préoccupations actuelles ?
- comment lisez-vous ce petit journal et qu’est-ce que vous en pensez ?
- qu’est-ce que vous aimez y lire et qu’est-ce qui vous déplait ?
- qu’aimeriez-vous y trouver ?

Si vous préférez dire ce que vous pensez plutôt que de l’écrire, téléphonez nous. On prendra rendez-vous et vous nous raconterez ce que vous voudrez. N’hésitez pas à nous envoyer photos, dessins ou tout ce qui pourrait illustrer ce numéro spécial.

La fête des voisins et ses suites

Cette fête est due à l’initiative d’Anastase Perifan, qui en avait lancé l’idée en 1999 dans le 17ème arrondissement de Paris avec L’association qu’il avait créée quelques années plus tôt, "Paris d’Amis".

Lire la suite de l’article

La Caisse d’Allocations Familiales de Dunkerque : ses aides pour les temps libres et les vacances.

Chaque année la Caisse d’Allocations familiales de Dunkerque précise les aides qu’elle apporte aux familles concernant le temps libre ou les vacances. Elle vient de nous rappeler les décisions qu’elle a prises en la matière pour l’année 2009.

Lire la suite de l’article.

Impressions en cours…

Lundi, un break en ce début de semaine, une envie de digue, de réflexion et de lecture…
Je passe devant la bibliothèque municipale, fermée …
Voilà un lieu qui se devrait de pouvoir être ouvert du lundi au samedi à des horaires ou tout à chacun puisse y avoir accès. Techniquement c’est bien de pouvoir prendre un livre à un endroit et de le rendre à un autre. C’est bien de pouvoir réserver, apporter son souhait d’achats. Mais encore faut-il y avoir accès. Le questionnement, promesses électorales… L’accessibilité à la culture par le support du livre se doit ’être amplifié. A quand la bibliothèque de garde !

Mardi, le tourbillon de la semaine reprend… Situation d’urgence… Avez-vous de la place ? Votre objectif est bien mais il ne rentre pas dans la case de mon logiciel… Dépannage d’urgence en tous genres… Colis de dépannage alimentaire… Deux tonnes de saucisses à aller chercher…
Dans tout ce vacarme, un homme arrive en chaise roulante "Pierre Mickaël"
Ouf diront certains, dossier suivant…, diront d’autres. On rappellera Jean-Benoît pour prendre de ses nouvelles afin qu’il le garde le plus longtemps possible. Tristesse humaine – Tristesse institutionnelle…L’absence de structure d’accueil pour personnes à mobilité réduite fait cruellement défaut… C’est un euphémisme.

Mercredi, ça me turlupine !
Le FLIU va probablement rester ouvert cet été… SUPER. Son accessibilité est un problème récurant. Pourquoi ne pas imaginer un local grand froid "estival". Il est de plein pied. Bref quand je vois les sommes allouées de location pour cinq mois, répétés tous les ans. Je me dis que des containers, mobil home réhabilités, équipés, achetés permettraient d’avoir une structure à l’année qui soulagerait les pics d’accueil que nous connaissons.

Jeudi, je lis la pensée du jour de l’Abbé Pierre. "Au long d’une vie plus on avance les yeux ouverts, plus on prend conscience que très peu de certitudes existent et que très peu de choses sont réellement importantes. Mais ces rares certitudes et importances, on découvre chaque jour davantage qu’elles sont tout". À méditer.

Vendredi, mutualisation, travail en réseau, partenariat en vigueur. Que de mots qui cachent mal nos maux ; Insuffisance de moyens, accueil galvaudé, écoute insuffisante, mise en projet flou. Dans le ciel embrumé …une journée… une phrase, un regard, une attention qui fait que l’un positive. "Avec le carrefour, je positive" (ah oui, ce n’est pas le même !).

Samedi, RSA "Rien ne Sert de s’Activer". L’affolement, la date approche… où est l’info… Où est mon personnel pour faire face au flot de personnes (CAF)… Où est la disquette du nouveau logiciel (Conseil Général)… Vite le Powerpoint ! Toutes les lignes de vos correspondants sont occupées, Veuillez renouveler votre appel ultérieurement (Pôle Emploi)…
Du RMI, au RMA, au RSA… !!! Rzz ! Rzz ! Rzz !
La mise en place officielle du dispositif, le jour de la solidarité à la carte,… tout un symbole.

Jean-Benoît FORTANT

Un observatoire de la solidarité

L’une des actions prioritaires retenues lors des Assises de la solidarité prévoyait la mise en place d’un observatoire que nous appelions à l’époque de la pauvreté. Le projet avance.

Comme il l’avait indiqué au cours de la séance finale des Assises de la solidarité, le Président de la Communauté Urbaine de Dunkerque s’était engagé à interpeller services et partenaires pour connaître les suites qu’ils entendaient apporter aux conclusions de ces Assises. Concernant la nécessité de mettre en place une observation de la pauvreté et de la précarité sur notre territoire, il a donc interrogé l’Agence d’Urbanisme et de développement de Flandre-Dunkerque, susceptible de prendre en charge ce travail.

Au cours de la dernière réunion du conseil d’administration de cet organisme, l’AGUR a répondu de façon positive à cette demande. Elle a donc désormais démarré la mise en place d’un « observatoire de la solidarité ». Un premier contact a été établi par ses soins avec le Carrefour des solidarités et avec d’autres partenaires directement concernés. Une première réunion de travail devrait se tenir avant l’été. Nous vous tiendrons au courant. C’est Madame Céline Lejeune qui, au sein de l’AGUR, est chargée de coordonner ce projet.

Livres « Coup de cœur »

Le relais envers et contre tout : Entretien avec Pierre Duponchel, Préface de Martin Hirsch, haut commissaire aux solidarités actives et anciennes président d’Emmaüs France. Comment le Relais et son fondateur ont permis la réinsertion de plus de 1200 personnes par le recyclage de vêtements usagers en France, au Burkina Faso, au Sénégal et à Madagascar.

Les Cerfs-volants de Kaboul de Khaled Hosseini. Dans les années 70 à Kaboul, le petit Amir, fils d’un riche commerçant pachtoun, partage son enfance avec son serviteur Hassan, jeune chiite condamné pour ses origines à exécuter les tâches les plus viles. Liés par une indéfectible passion pour les cerfs-volants, les garçons grandissent heureux dans une cité ouverte et accueillante. Ni la différence de leur condition ni les railleries des camarades n’entament leur amitié. Jusqu’au jour où Amir commet la pire des lâchetés... Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. " Il existe un moyen de te racheter", lui annonce la voix au bout du fil. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l’Afghanistan des talibans... et de son propre passé.

Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé. L’histoire de la famille Scorta se déroule sur un siècle (1870 à nos jours). Elle prend le double aspect d’un récit "objectif" et linéaire eue viennent scander les soliloques d’un des personnages, Carmela, vieillarde qui, avant de perdre la mémoire, se hâte de confier à l’ancien curé de Montepuccio ce qu’elle n’a pu encore raconter à personne : son voyage à New York avec ses frères, la création du bureau de tabac de Montepuccio, et plus largement sa vision subjective de l’aventure des Scorta. Car ce roman puissamment sudiste et solaire n’est nullement, au sens où on l’entend couramment, une "saga familiale". Marqué par la force de la parole, par la sincérité des personnages, par l’humilité et l’obstination des gens simples, par la recherche et la connaissance des joies élémentaires, le nouveau livre de Laurent Gaudé entrelace les destins comme les voix d’un hymne étincelant d’humanisme.

Grâce et dénuement d’Alice Ferney. Dans un décor de banlieue, une libraire est saisie d’un désir presque fou : celui d’initier à la lecture des enfants gitans privés de scolarité. Elle se heurte d’abord à la méfiance, à la raillerie et au mépris qu’inspirent les gadjé. Mais elle finit par amadouer les petits illettrés, en même temps qu’elle entrevoit le destin d’une famille sur laquelle règne une veuve mère de cinq fils.

La pensée du mois :

Tout a commencé parce que la maison était trop grande
et que la rue était en pente.

Abbé Pierre

Rencontres et débats à la Maison des services à Saint Pol sur mer

15 jours de débats, de rencontres, de découvertes et d’échanges conviviaux à la Maison des services à la population situé boulevard de l’Espérance à Saint Pol sur mer. Les habitants, les associations et leurs partenaires se sont mis en quatre pour nous tous. A ne pas manquer !

Expositions permanentes des habitants et, chaque après-midi, atelier d’échange de savoir avec les habitants. Tout au long de l’événement, dégustation de crêpes et de café. Vous serez accueillis de 9h à 12h et de 14h à 17h. Chaque jour, le programme sera en plus chargé.

La consommation, vos droits et votre budget :
.Droits des locataires, aide aux logements, animé par la CLCV, mardi 9 juin au matin
.Litiges téléphonie et internet animé par la CLCV, mardi 9 juin au matin
.Les nouveaux fournisseurs d’énergie, animé par la CLCV, mardi 9 juin après-midi
.BAR A EAUX, animé par la CLCV, mercredi 10 et lundi 15 juin après-midi
.Info sur les aides aux personnes âgées et handicapées, animé par le CCAS, vendredi 12 juin matin
.Les retraites complémentaires, animé par le CICAS, lundi 15 juin matin
.Nouvelles lois sur le logement, animé par la CLCV, mardi 16 juin matin,
.Budget surendettement, vente forcée, animé par la CLCV, mardi 16 juin matin
.Alimentation : santé, équilibre et étiquetage, élaboration d’un dessert pas cher, animé par la CLCV, la CAF et l’UTPAS, mardi 16 juin après-midi
.Atelier cuisine : Préparation du goûter, mercredi 17 juin matin
.L’argent au quotidien : consommer c’est choisir, animé par M. Dereudre de Finance et Pédagogie, l’école des consommateurs, l’UTPAS et la CAF, jeudi 18 juin matin

Découverte d’une association :
.Information sur l’Association Loisirs Familial et Social St Poloise, animé par Mme Plancke, mardi 9 juin au matin.
.Atelier association SEDIRE, mardi 9 et lundi 15 juin après-midi

Débats :
à quoi sert une association de consommateurs et de locataires ? animé par la CLCV et Partenord, mardi 9 juin après-midi

Education :
.« l’accueil des petits et des grands », animé par la ville de St Pol sur mer, VILLENVIE, mercredi 10 juin après-midi
.Allocation modes de garde, animé par la CAF, mercredi 10 juin après-midi
.Visite de la halte garderie Copernic, animé par Mme Shigo (renseignements Maison des services), jeudi 11 juin matin « La peur des parents pour leurs enfants), animé par ALADHO, jeudi 18 juin après midi

Voyages découvertes :
.Sortie à Bruxelles toute la journée du mercredi 10 juin, organisée par l’AJS, Places limitées
.Sortie pique-nique, mercredi 17 juin
.En famille à la ferme aux ânes à Brouckerque, mercredi 17 juin, Départ 10h45, (places limitées), Participation : 5€ par adulte, gratuit pour les enfants (paiement à l’inscription)
.Visite des jardins, animé par ACLProxipol, jeudi 18 juin matin

Cadre de vie :
.Atelier amélioration du cadre de vie, animé par Mme Decodts et M. Montaine jeudi 11 juin matin.

Travailler :
.Information Insertion, animé par l’UTPAS, la CAF et le CCAS, jeudi 11juin après-midi

Culture :
.Information sur l’alphabétisation, animé par ACL Proxipol et l’ASSFAM, jeudi 11 juin après-midi

Santé :
« Comment prendre soin de soi à moindre coût avec des produits simples ? », animé par IMANI et l’école des consommateurs, vendredi 12 juin après-midi
.« Prendre soin de sa mémoire », animé par l’EPE, vendredi 12 juin après-midi
.Dépistage gratuit du diabète et des maladies cardio vasculaires, animé par Préval, toute la journée du lundi 15 juin
.« la santé en mangeant », animé par le docteur Jacob du SPS, la CAF et l’UTPAS lundi 15 juin après-midi
« Le sommeil des enfants et des adultes », animé par la PMI et le SPS, vendredi 19 juin après-midi
. Séances de relaxation, animé par le SPS, vendredi 19 juin après-midi

Soins de beauté :
« Comment prendre soin de soi à moindre coût avec des produits simples ? », animé par IMANI et l’école des consommateurs, vendredi 19 juin matin

Documents joints

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com