Le journal d’août 2017

Vous pouvez le télécharger, soit l’imprimer pour le lire à votre aise, ou le lire ici, à petite ou grande dose.

PDF - 321.2 ko
journal d’août

En voici le sommaire

LES « MIGRANTS » EN ERRANCE SUR LE LITTORAL DUNKERQUOIS :DERNIERES NOUVELLES. Le camp de la Linière n’est plus. Les services de la ville de Grande Synthe sont en train de remettre le terrain dans son état d’avant l’implantation du camp. Beaucoup des exilés qui y étaient accueillis ont été dirigés vers les Centre d’Accueil et d’Orientation un peu partout en France.

- pour lire l’article

APPRENDRE ENTRE ASSOS : Mi-juin, début juillet, la plupart des associations qui assurent une distribution alimentaire, chaque jour, aux exilés, ont constaté une tension de plus en plus grande au point qu’elles se sont demandé s’il était pertinent de continuer.

pour lier l’article

LA « CONVERGENCE DES LUTTES » ENTRE PAUVRES ET EXILES ! Lutter avec ceux qui vivent la pauvreté en France et accompagner ceux qui sont dans l’exil et connaissent parfois, une situation encore plus dure, c’est mener le même combat. C’est l’une des évidences qui est ressortie du dernier forum organisé par la Plateforme de services aux migrants en juin de cette année.

pour lire la suite

PAROLE DE BENEVOLE : Nous avons demandé aux bénévoles de faire remonter leur témoignage sur la réalité qu’ils vivent au quotidien, auprès des exilés. Eve-Marie, active depuis longtemps sur l’aide aux migrants et très investie auprès des étudiants étrangers, nous a donné son témoignage.

pour lire la suite

ON PARTVoici les paroles de la chanson de Magyd Cherfi (ancien membre du groupe Zebda), On part…, pleine de sens dans un contexte migratoire difficile.

pour lire le chant

DES LECTURES POUR CET ETE : Pour ce mois d’août, Martine vous propose un petit livre à découvrir en famille : KIPIK de Ilaria, éditions Talents Hauts

pour lire les propositions

LA PENSEE DU MOIS :

« On ne veut pas comprendre que nous sommes tous des migrants, des étrangers, les étrangers des autres peuples du monde. Alors que la France est historiquement un pays où il y a eu le plus de mélange de peuples, on est cruel avec les migrants. »

Fred Vargas

Documents joints

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com