Le bilan d’une année

Jusqu’à quand et jusqu’où les plus pauvres de notre société pourront-ils supporter d’être ceux et celles qui supportent le plus durement la crise et les conséquences de décisions politiques injustes ?

Au sortir de l’hiver, la F.N.A.R.S. vient d’appeler son réseau, dont le Carrefour des solidarités fait partie, à un cri d’alerte. Remise à la rue, reprise des expulsions, loyers et charges de plus en plus lourdes, manque de logement vont être le lot des plus démunis.

Les coûts de l’énergie n’en finissent pas de monter et on vient de nous annoncer que le gaz augmente à nouveau de 5 %.

Les demandes d’aide alimentaire qu’elles soient régulières ou sous forme de dépannage ne font qu’augmenter mettant nos associations devant l’incapacité de faire face.

Les rigueurs budgétaires à toutes les échelles de territoire mettent en cause nos projets associatifs.

Une observation récente nous a montré que pour survivre, un adulte seul, sur le dunkerquois, avait besoin d’au moins 492 euros par mois alors que le R.S.A. plancher est aujourd’hui à 467 € et que 80 % de ceux qui demandent de l’aide alimentaire n’ont même pas ce niveau de ressources.

A nos portes, certaines autorités reprochent aux associations de mettre à l’abri des populations migrantes plutôt que de les laisser dormir au milieu des rats sous le prétexte fallacieux que se faisant elles créeraient un « appel d’air ».

Chacun d’entre nous connaît ces situations, chacune de nos associations, chacun de nos Centres communaux d’action sociale. Chacun fait ce qu’il peut pour se battre pour la dignité d’hommes et de femmes qui n’ont jamais voulu ce qui leur arrive. C’est votre lot quotidien.

Le Carrefour des solidarités est à leur côté pour les soutenir et leur apporter l’aide qu’il peut. Son travail principal est d’aider à une meilleure connaissance entre les membres du réseau. Mais plus particulièrement l’année dernière :

Nos deux principales activités ont été la formation et la coordination d’action.

Notre réseau est constitué de 27 associations et d’une dizaine de C.C.A.S. En réalité, il est beaucoup plus vaste que cela. Il faut en effet pour être juste et plus proche de la réalité englober l’ensemble de nos partenaires. La plupart d’entre eux participent d’une façon ou d’une autre à nos activités. On a pu en dénombrer en 2010 plus d’une quarantaine.

Le développement de la participation des usagers. La continuation des « rendez-vous citoyens » et leur mise en valeur par le livret de témoignages « de souffrances et d’espoir ». Grâce à l’ouverture donnée par le Conseil général dans la gestion du R.S.A. et les initiatives reprises par l’U.R.I.O.P.S.S. et la fédération des centres sociaux, s’est ouvert le « forum citoyen ». Depuis la fin 2010, enfin, le Carrefour des solidarités lui-même réunit tous les mois un « atelier de travail social ».

L’accueil dans les locaux du Carrefour. Nous lui consacrons un article particulier dans ce journal.

Merci à tous ceux et à toutes celles qui font vivre notre carrefour des solidarités.

Extraits du rapport moral adopté à l’unanimité par la dernière Assemblée générale

Retour vers le journal de mai 2011

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com