Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Les membres  menu Visites  menu La solidarité en chantant : visite au CCAS de Fort Mardyck

 
La solidarité en chantant : visite au CCAS de Fort Mardyck

« Notre plus belle réussite », nous ont dit Annie et Geneviève qui nous ont accueilli dans le Centre communal d’action sociale de Fort Mardyck, « c’est d’avoir pris l’initiative d’un concert ». On doit vous l’avouer tout cru. Lorsqu’on a posé la question, façon de connaître un peu mieux ce service public local de la solidarité, on ne s’attendait pas à cette réponse. Mais reprenons depuis le début.

Dans la tournée des visites aux membres du Carrefour des solidarités, on avait un peu attendu avant de prendre l’initiative de rencontrer ceux de Fort Mardyck. Ils avaient bien adhéré à notre réseau, très vite, dès que la possibilité leur en avait été donnée grâce à nos changements de statuts. Et puis, plus beaucoup de nouvelles.

Alors, on a pris notre bâton de pèlerin. Une grande avenue avec des arbres. Ça doit être beau au printemps ou en l’été. En toile de fond, les hauts fourneaux rougeoient. Presqu’en face du stade, un baraquement qui ne paye pas de mine. Sur la façade, une grande pancarte sur laquelle est écrit : « Maison de la solidarité ». Evidemment, on se sent en famille. Et lorsqu’avec de larges sourires, Annie l’élue et Geneviève la directrice nous accueillent avec chaleur, on oublie vite le baraquement. C’est sans doute ce que vivent les nombreuses personnes qui y sont accueillies. Car sont regroupés dans le même lieu : l’accueil classique des personnes qui vivent des difficultés pour survivre avec leurs maigres ressources, les personnes sans emploi et qui participent aux ateliers emploi, les personnes qui bénéficient du revenu minimum d’insertion pour le suivi de leurs démarches, les personnes âgées pour lesquelles la « coordination gérontologique » déploie des trésors d’écoute, de conseils, voire de services.

« Lorsque je suis arrivée ici », nous raconte Geneviève qui n’est à la tête de ce service que depuis deux ans, « j’ai constaté que nous avions, élus et professionnels, une masse importante de lieux ressources pour nous aider dans notre travail. Trop, d’une certaine façon. Parce qu’avec nos charges de travail, il faut que nous allions à l’essentiel. Et l’essentiel, c’est bien d’accueillir les gens et d’être pertinents dans notre accueil et dans l’aide que nous pouvons leur apporter. » « Mais nous avons besoin d’être mieux informées », a complété Annie, « sur tous les dispositifs qui existent dans notre agglomération, pour mieux orienter les personnes que nous recevons. Le Carrefour peut nous aider à cela. » « A trop multiplier les structures », a enchaîné Geneviève, « on ne se renouvelle plus et on risque fort de diminuer la pertinence de nos réponses. Si le Carrefour permet ce renouvellement et ces interrogations, alors il nous intéresse et est utile aux personnes qui sont dans la difficulté. »

Et c’est là que nous en sommes venus au concert. « Nous participions vers la fin de chaque année à la collecte de produits pour la banque alimentaire, » nous ont raconté chacune leur tour nos deux interlocutrices. « On s’est aperçu que ça marchait de moins en moins et que les personnes se lassaient de toujours donner, juste au moment des fêtes. Alors on s’est dit qu’il fallait peut-être passer par les enfants. On a travaillé avec les responsables de chorales et on a organisé un concert par les enfants. Le droit d’entrée était simplement l’apport d’une denrée. La première expérience a eu beaucoup de succès. Alors on s’est tourné vers les aînés qui chantent aussi. On a abouti à un spectacle où chacun chante et où ensuite on chante ensemble. Et ça marche. Les employés de Mairie sont venus chanter. Chacun veut nous aider. L’association art et modelage a l’intention de créer des petits personnages qu’elle mettra en vente. Bref, on ne sait plus où nous allons nous arrêter. Et c’est formidable, la solidarité en chantant. »

Ça vous donnerait envie de chanter ! Non !

Isabelle et Jean-Marie

Retour aux informations concernant le CCAS de Fort Mardyck

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com