Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Les membres  menu Visites  menu LUGOVA : la couveuse de vacances

 
LUGOVA : la couveuse de vacances

« Quand j’ai vu le regard épanoui des cinq enfants et de leur maman qui descendaient du train, de retour de leurs vacances, je me suis dit que notre travail de bénévoles valait vraiment le coup. » Thérèse et Gillette, -merci pour elle, on lui a déjà fait toute petite le coup du rasoir-, nous accueillent autour d’une tasse de café et de quelques gâteaux. Dehors, il fait chaud. Bien que nous soyons fin octobre, la porte du local est restée ouverte. Nous sommes à Grande Synthe, au cœur du quartier du Courghain, sorti de terre dans les années soixante dix.

Si elles nous parlent de retour de vacances, c’est que l’asso-ciation a comme travail essen-tiel de permettre à des familles qui n’en ont pas les moyens financiers de partir en vacances. Et la fin des vacances, c’est la période des cueillettes. Il aura fallu travail-ler avec les familles toute une année. Car, les vacances, c’est un sacré projet à construire pour qui n’en a pas l’habitude ou qui, faute de moyens, n’osaient pas même en rêver.

« Nous commençons par les aider à travailler leur budget familial », nous raconte Gillet-te. Cela permet de déterminer les familles qui auront vraiment besoin d’une aide financière, mais aussi de regarder avec elles quelle participation elles pourront apporter. C’est tout l’esprit de la démarche. Aider des familles qui n’ont pas les ressources nécessaires pour partir en vacances, mais ne pas faire le travail de construction du projet à leur place. A chaque étape, la famille sera active et participera. Après l’étude des ressources, il faut en effet choisir le lieu, l’ambiance souhaitée, les moyens de transport, puis réunir valises, sacs, chaussures adaptées, vêtements, etc. Tout cela se fait par la présence, chaque semaine, à une réunion collective. Les familles qui sont déjà parties, aident celles pour qui c’est la première fois. Avant de partir, on partage un repas ensemble et, au retour, on raconte comment ça s’est passé. On fait le bilan de façon conviviale.

Depuis que l’association existe (1992), ce sont près de 52 familles qui auront pu bénéficier de cette couveuse de vacances. Depuis lors, d’ailleurs, elles font toutes partie de l’association. Devant le scepticisme de certains professionnels : « Vous feriez mieux de leur trouver du travail », ont-elles déjà entendu. Thérèse, Gillette et les autres répondent par le sourire des enfants, ou par la reprise de la recherche de boulot pour certaines femmes ou encore d’études. Mais au fond, ont-elles vraiment besoin de se justifier ? En France, depuis 1936 et les congés payés, le droit aux vacances pour tout un chacun, est reconnu comme aussi vital que celui de se nourrir ou d’aller à l’école.

Elles nous ont raconté les soutiens qu’elles recevaient pour réaliser leurs actions. Les aides financières viennent pour une grande partie de la ville de Grande Synthe, (80 % des familles concernées viennent de cette commune), du Conseil Général, etc. Elles sont en réseau avec Emmaüs, le Secours Catholique, ATD Quart Monde et d’autres encore. Les lieux de vacances sont issus du réseau Wresinsky qui rassemble des lieux possibles pour les familles (du nom du fondateur d’ATD), etc. Et si l’association a adhéré au Carrefour, c’est parce que « tout seul, on s’enferme » nous a affirmé Thérèse, la Présidente. « Pouvoir être critiqué, bénéficier du savoir faire d’autres, c’est important. Et puis, nous aimerions pouvoir articuler notre action avec celles d’autres associations. » De fait, ce n’est pas la seule association à se préoccuper du droit aux vacances pour les personnes pauvres. Le soutien dans la construction de projets familiaux est aussi le travail d’autres associations. En partant sous le chaud soleil de midi, nous nous sommes dit qu’il y avait une réunion de travail qui pourrait chauffer dans quelque temps.

Pour en savoir plus

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com