Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Le journal du Carrefour  menu Les articles des journaux de 2017  menu LA « CONVERGENCE DES LUTTES » ENTRE PAUVRES ET EXILES !

 
LA « CONVERGENCE DES LUTTES » ENTRE PAUVRES ET EXILES !


Lutter avec ceux qui vivent la pauvreté en France et accompagner ceux qui sont dans l’exil et connaissent parfois, une situation encore plus dure, c’est mener le même combat. C’est l’une des évidences qui est ressortie du dernier forum organisé par la Plateforme de services aux migrants en juin de cette année.

Sans s’en rendre compte et, parfois sciemment, on oppose la lutte contre la pauvreté sur notre territoire national ou local et le travail mené auprès des personnes migrantes ou exilées. Comme si aider certains, c’était ignorer les autres ou, pire, favoriser les uns et mépriser les autres !

On sait bien d’où cette opposition provient pour l’essentiel : le repli sur soi et son entourage immédiat, prôné par certains et médiatisé par tel ou tel parti. Comme si, ce qu’on donnait à certains était ôté à d’autres.

Ce que nous constatons au contraire, sur le terrain, c’est que ce sont les mêmes associations, et donc les mêmes personnes bénévoles, qui accompagnent depuis longtemps les personnes et les familles en difficulté de notre agglomération qui se sont mobilisées pour venir en aide aux personnes étrangères en exil ou attendant dans la grande précarité leur passage vers les îles britanniques.

Souvent, il est vrai, certaines associations n’éprouvent pas le besoin d’aller plus loin que l’aide et le support immédiat. Leurs actes, souvent impulsés par leur propre religion, quelle que soit celle-ci d’ailleurs, ne les mènent pas au-delà. Pour le dire clairement, leurs convictions religieuses, qui les poussent à ces gestes de fraternité, ne les amènent pas en tant que telles à réfléchir aux enjeux collectifs de la situation ni, a fortiori, aux actions politiques qu’ils entraîneraient.

Les jeunes générations ne s’embarrassent pas de ces distinctions et quand un mot leur convient, elles s’en emparent quels qu’en soient les différents sens qu’on peut lui donner. La « convergence des luttes », terme syndical voire utilisé abondamment par les militants politiques, leur paraît convenir ici. Ils l’utilisent sans trop se poser de questions. Ils oublient au passage que sa connotation politique pourra gêner, justement dans leur compréhension, les personnes bénévoles qui ne souhaitent pas aller plus avant que leur démarche humanitaire.

Mais passer de l’accompagnement humain des personnes dans la misère, quelles qu’en soient les raisons, pauvreté ou exil, à la défense de leurs droits est une autre question, tout aussi importante cependant. Ici, il nous paraissait important d’affirmer que la fraternité concrète avec les personnes pauvres n’a pas de frontière.

Le comité de rédaction

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com