Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Le journal du Carrefour  menu Les articles des journaux (2012)  menu Exilés et demandeurs d’asile en panne de logement : R.A.I.L. tente une aide (...)

 
Exilés et demandeurs d’asile en panne de logement : R.A.I.L. tente une aide provisoire

Un collectif lillois d’associations auquel s’est joint une association du littoral tente d’apporter une aide provisoire en matière de logement aux personnes exilées ou en attente de réponse à leur demande d’asile en matière de logement. Elles font appel à des bénévoles

Personne ne crie sur les toits les nombreuses initiatives prises par les associations, mais aussi des particuliers anonymes, pour ne pas laisser à la rue d’autres personnes qu’elles soient étrangères ou non. Certaines personnes le font à la limite de la légalité. D’autres se sont organisées pour suppléer un état défaillant vis-à-vis de ses propres devoirs.

Il en est ainsi pour les exilés et plus particulièrement pour les demandeurs d’asile. Selon ses engagements internationaux, l’Etat français, signataire de la convention de Genève, devrait assurer l’hébergement des demandeurs d’asile. Certaines associations du Carrefour des solidarités gèrent d’ailleurs des Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile. Or, les places sont en nombre insuffisant. C’est pourquoi, particulièrement à Lille, se trouvent dans la rue, des demandeurs d’asile, jeunes hommes seuls en particulier, auxquels l’Etat n’a fait aucune proposition d’hébergement, simplement parce qu’il ne s’est pas doté des moyens pour le faire.

C’est pourquoi plusieurs organisations ont rassemblé leurs efforts pour créer le Réseau d’Accueil d’Immigrés de Lille. Il recherche des bénévoles, en communauté, célibataires ou en couple, pour accueillir un mois durant une personne demandeur d’asile. L’accueil ne durera pas plus d’un mois. Au terme de ce temps, d’autres solutions d’accueil, une autre famille par exemple, pourront prendre le relais dans la mesure du possible. Mais l’association ne s’engage pas à le faire en continu. Elle essaiera, mais elle ne sait pas si elle y arrivera. Elle demande aux Demandeurs d’Asile de continuer de toute façon à rester inscrits pour obtenir un hébergement d’urgence, car elle ne veut pas devenir « secours palliatifs » par carence de l’Etat. Chaque accueillant fixe les règles de son accueil et une charte est co-signée entre les deux partenaires. La personne accueillie est par ailleurs suivie par un tuteur, différent de l’accueillant, pour aider la personne demandeur d’asile dans ses démarches et dans sa future intégration éventuelle. Evidemment, l’ensemble est fait de façon entièrement bénévole.

Cette expérience a démarré sur le terrain au dernier trimestre de l’année 2011. Sa mise en place n’est manifestement pas évidente. Il faudra en effet du temps pour que se constitue progressivement un réseau suffisamment dense d’accueillants pour que les relais puissent être pris. La règle est posée et ne variera pas. Car on a bien compris que la question de la durée courte était déterminante pour trouver des familles. Libre à une famille de ré-accueillir un demandeur une deuxième fois, mais pas en continu. Il s’agit aussi (malheureusement) de ne pas donner au Demandeur d’Asile l’illusion qu’il est hébergé pour de bon : encore une fois, il ne s’agit aucunement de se substituer aux CADA !

Par ailleurs, elle concerne plus directement les gens de l’agglomération lilloise. C’est en effet là que se déroulent les différentes démarches de la demande d’asile et de son suivi. Pour autant, nous ne pouvons pas ignorer la présence de ces demandeurs sur le littoral Nord-Pas de Calais. Certaines associations de notre réseau leur viennent régulièrement en aide. Y a-t-il un flambeau à reprendre ?

Le collectif organisateur de ce R.A.I.L. est constitué par : Amnesty international exilés, Région Nord-Pas de Calais, La Cimade Lille, le Grand Mi, la Pastorale des migrants (diocèse de Lille), le Secours Catholique (délégation de Lille), Salam Dunkerque.

Contact RAIL : rail5962@orange.fr, 06 46 48 76 89

Retour vers le journal d’avril 2012

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com