Accueil du site  menu Bénévoles et salariés  menu Se former au Carrefour des Solidarités  menu Se former comme responsable d’une association  menu Etre administrateur du Carrefour des solidarités : pour quoi faire (...)

 
Etre administrateur du Carrefour des solidarités : pour quoi faire ?

Chaque année, la moitié des postes de membre du conseil d’administration du Carrefour des solidarités sont soumis au vote des membres de l’assemblée générale. Mais, au fait, à quoi servent-ils ? Et ce qui vaut pour notre association ne vaudrait-il pas pour d’autres associations ?

(Texte déjà paru dans notre journal de février 2010)

Rappelons, pour commencer, que le Carrefour des solidarités est dirigé par un conseil d’administration composé de 20 membres : 12 issus des associations membres, 4 des CCAS et 4 du collège des « personnes qualifiées ». Sur les 12 administrateurs issus du monde associatif, 4 appartiennent à de associations de plus de 10 salariés, 4 à des associations comptant 1 à 10 salariés et 4 à des associations n’ayant pas de salariés.

Ces modalités de désignation ont pour but que dans le conseil d’administration, au moment de prendre des décisions, les spécificités propres aux associations ou aux CCAS, du fait de leur taille ou de leur organisation ne soient pas ignorées. Pour autant il appartient à chaque administrateur de se positionner, non pas en défenseur inconditionnel de sa structure d’appartenance, mais dans l’intérêt du Carrefour tout entier.

Venons-en au rôle de l’administrateur. Il fait partie d’un conseil d’administration qui dispose de pouvoirs étendus, définis par les statuts, pour administrer l’association, c’est-à-dire essentiellement déterminer les dépenses à engager, organiser et faire exécuter les actions à mener dans le cadre de la politique définie par l’Assemblée Générale. Dans une vision prospective, il doit aussi envisager les actions à mener qui pourraient être proposées à cette Assemblée Générale.

Dans ce contexte l’administrateur est amené à intervenir à différents niveaux.

Tout d’abord, lors des réunions de CA il lui appartient d’exprimer son avis, de voter sur les propositions d’action présentées par le président du CA. Il est ensuite dans ses fonctions de suivre l’avancement des décisions votées, d’aider, de conseiller le président en cas de difficultés.

Les propositions soumises au vote du conseil d’administration ont préalablement fait l’objet de travaux préparatoires. C’est le rôle des commissions ou groupes de travail de les préparer. Des commissions permanentes pour traiter les problèmes récurrents : commission finances, aide alimentaire, etc. Des groupes de travail créés pour traiter un problème spécifique : Morts de la rue, etc.

Il est donc important que les administrateurs – en fonction de leur disponibilité - participent à ces travaux. D’une part ils y apportent leur compétence et l’éclairage qu’ils ont de ces problèmes. Le cas échéant ils peuvent d’ailleurs être invités à en assurer l’animation. D’autre part, ils sont en mesure d’assurer entre ces groupes de travail et le CA, une communication permettant à ce dernier de remplir pleinement sa mission de responsable de la mise en œuvre des politiques et orientations définies en AG.

On comprend bien alors que la fonction d’administrateur n’est pas une fonction honorifique, voire une fonction « potiche ». Il y faut de la compétence, celle acquise dans sa structure d’appartenance, une connaissance des problèmes opérationnels, une capacité à prendre du recul. Il y faut de la disponibilité, en temps certes, mais aussi cette capacité à changer de regard sur les situations, pour comprendre d’autres contraintes, et spécificités, celles du Carrefour, c’est-à-dire celles d’un ensemble dont la priorité sera le service des personnes démunies ou dans la souffrance.

Combien de temps cela prend-il ? On peut certes donner des éléments de quantification. Une assemblée générale, 4 ou 5 Conseils d’administration dans l’année, des commissions qui se réunissent de 5 à 8 fois par an. Mais au-delà, comment chiffrer le temps nécessaire, à l’information, la préparation des dossiers, etc. ?

Pour terminer il faut mentionner un aspect qui n’est pas le moindre dans la fonction d’administrateur. Le Carrefour des solidarités est un réseau. Son objet n’est pas tant de « faire » dans le domaine de l’action sociale - c’est la mission des ses membres - que de favoriser des échanges d’informations, des coopérations, des médiations. Il est donc important que les administrateurs du Carrefour aient aussi du goût pour ces fonctions.

Pierre Mulliez

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com