En mémoire de Jean Turicki

Jean nous a quittés dans les premiers jours de février. Il fut un militant acharné des droits des pauvres.

Lydia, sa femme, ses trois fils et l’épouse de l’un d’entre eux, les gens de son quartier de Saint Pol sur mer, ses compagnons et compagnes de route d’A.T.D. quart monde, et d’autres encore qui avaient croisé sa route, l’ont accompagné dans une dernière cérémonie en son honneur. Les musiques choisies n’avaient rien de nostalgiques. Elles étaient, pour celles qui ont été sélectionnées par son entourage, joyeuses et dansantes. Gravité et peine pourtant, pour ceux et celles qui lui étaient le plus proche. On ne sait que très rarement encore que quelqu’un qu’on chérit, parfois malgré les apparences, va vous quitter pour toujours. Et pourtant on aurait aimé pouvoir lui dire, encore mieux que d’habitude, combien on l’aimait et combien il était important pour nous. On aurait aimé l’écouter nous dire ce qu’il y avait de plus précieux pour lui.

Les témoignages apportés par des membres d’A.T.D. quart monde, ont mis en valeur son compagnonnage exigeant dès qu’il était question des droits des pauvres, les luttes auxquelles il avait participé, sa présence auprès de ceux qui étaient dans la souffrance. Peut-être n’a-t-on pas assez dit combien son mouvement lui avait apporté en lui permettant de développer bien des capacités que lui-même ne soupçonnait pas.

Avec A.T.D. quart monde, son chemin avait croisé ceux du Carrefour des solidarités et des autres associations. Personne n’oubliera ses interventions dans le cadre de la préparation de la journée du refus de la misère. Il en rappelait inlassablement l’origine et les objectifs : A.T.D. quart monde et la parole des pauvres. Tout dernièrement, lui et sa femme Lydia ont participé aux premiers pas de notre Atelier de Travail Social. Tous les membres de celui-ci étaient d’ailleurs là à la cérémonie, ressentant de la peine pour ce compagnon dont les paroles et les témoignages résonnaient encore à leurs oreilles et pour entourer Lydia de leur affection comme une famille qui voit l’un des leurs s’en aller pour toujours.

Dans notre mémoire resteront gravés la primauté aux droits des pauvres, mais aussi son regard de braise qui ne voulait pas pour autant s’imposer et son visage buriné par la dureté de sa vie et celle des luttes auxquelles il avait participé.

Jean-Marie au nom du Carrefour des solidarités

Jean a été un militant pendant de nombreuses années à Vie libre. Il s’est vraiment investi dans la lutte de la maladie alcoolique. C’était une personne très dynamique dans tout ce qu’il entreprenait avec mon père et tous les membres de Vie libre. De plus, il était membre du bureau et cela ne lui donnait pas la grosse tête, bien au contraire. Jean tu étais très simple et tu manqueras à beaucoup de monde.

Pascal, un ami, membre de l’atelier de travail social

retour vers le journal de mars

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com