Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Les membres  menu Visites  menu Emmaüs : compagnons

 
Emmaüs : compagnons

Une ancienne ferme. Un grand hangar. Des bâtiments nouveaux organisés autour d’une grande cour ensoleillée. Au centre de la cour, des arbres. Un atelier. Là, une vieille roulotte. Plus loin, une série de camions, bien connus des habitants de l’agglomération. L’accueil est simple et chaleureux. Jean-Pierre et deux compagnons racontent.

La route ou la rue. La misère ou l’impossibilité de vivre pour l’instant comme les autres. La communauté, c’est un lieu de passage pour se reconstruire, « pour se remettre en projet », précise Jean-Pierre. Le passé ? « On n’en parle pas quand on arrive, c’est trop douloureux », dit Alain.. L’important, c’est d’accepter les règles communes. La principale. Le travail aux horaires prévus. C’est lui qui permet de vivre de façon autonome et qui permet aussi de mener des projets collectifs de solidarité. « Avec d’autres associations, nous venons d’envoyer du matériel médical en Roumanie, par exemple ». Cela dit, pas facile de construire une vie communautaire, avec ses moments de détente, mais aussi ses moments de tensions. Les « tire au flanc », les « pétages de plomb », ça arrive partout. Une petite cinquantaine de personnes dont un tiers qui se renouvelle tous les mois, ça demande souplesse, humour et rigueur, tout en même temps. Des commissions ont été mi-ses en place, avec des délégués élus. On y fait le point collectivement une fois par mois.

« Le cœur du projet d’Emmaüs, c’est l’accueil de l’homme de la rue. C’est l’accompagnement des gens les plus en difficultés. La pauvreté, les différentes formes d’esclavage, l’exil, la mise en danger des plus faibles, comme les enfants, malheureusement ça se renouvelle sous des formes jusqu’à maintenant inconnues de nous. » Jean-Pierre revient d’une assemblée générale du mouvement où l’Abbé Pierre a rappelé l’axe essentiel du travail des communautés. Pas question de s’endormir dans un ron ron d’activités. Il faut être constamment attentif, réactif et créatif.

Emmaüs, c’est aussi un réseau d’amis bénévoles, plus d’une centaine ici. C’est une association qui appuie et développe toute une série de projets : aide alimentaire, épicerie solidaire, friperie, SOS familles, logements alternatifs, logement dédié à la parentalité, atelier d’utilité sociale, formations, etc. Cette profusion de projets est formidable. Elle témoigne qu’Emmaüs tente une approche vraiment globale de l’accompagnement des personnes. Mais, rançon du succès, cela pose des problèmes d’organisation, de maintien de l’unité et des valeurs fondamentales. Crise de croissance ? Sans doute. Mais on n’a pas tous les jours vingt ans.

Pour savoir plus

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com