Accueil du site  menu Actualités  menu Archives de l’actualité  menu Des maires hospitaliers

 
Des maires hospitaliers

Des élus, suite aux interventions intempestives de représentants de l’Etat, en particulier à Norrent Fontes dans le Pas de Calais, se sont mobilisés, à côté des associations, pour un accueil digne des personnes migrantes. Elus régionaux et élus locaux, rejoints bientôt par ceux des conseils généraux, en ont appelé à leurs collègues pour prendre position sur ce sujet. Ils sont plus de cinq cents à avoir signé le texte ci-joint

Motion

Le 24 décembre 2010, le préfet du Pas de Calais mettait en demeure le maire de Norrent-Fontes de démanteler le camp des migrants présents sur un terrain communal depuis plus de deux ans.

Un maire quel qu’il soit ne peut assumer seul la responsabilité et les conséquences sur sa commune de politiques migratoires françaises et européennes qui allient à la fois des enjeux de sécurité, de dignité humaine, de droits de l’Homme, et de respect d’accords internationaux.

C’est pourquoi, nous demandons aux autorités administratives, sur ces questions particulièrement sensibles, de toujours rechercher la concertation, l’information et le dialogue avec les élus locaux avant de prendre toute mesure autoritaire.

Nous appelons à l’encouragement, à la reconnaissance et au soutien des communes qui agissent conformément aux droits de l’Homme tels que ratifiés par la France et aux fondements de notre constitution. En particulier celles qui accueillent des migrants et qui assurent, dans la mesure de leurs moyens, avec l’aide et le soutien des associations et des habitants, l’accès aux services de base des migrants et plus largement des personnes en difficulté sur leur territoire.

Nous demandons à l’Etat de les soutenir et d’apporter son soutien, y compris financier, à ces communes.

Nous demandons la création d’un comité de concertation permanente entre le préfet, les parlementaires, les élus locaux et territoriaux, et les associations pour dégager les approches les plus pertinentes et développer des pratiques et des projets humains, justes et opérationnels en vue d’améliorer la situation des migrants sur le territoire.

Nous nous déclarons solidaires des communes qui accueillent des migrants et déclarons accepter nous aussi l’implantation d’un lieu d’accueil, d’information et d’accompagnement des migrants sur notre territoire.

Parmi les 500 élus signataires, on a pu relever :

Damien Carême, maire de Grande Synthe, conseiller régional
Bernard Weisbecker maire de Leffrinckoucke,
José Szymaniak maire adjoint de Bergues,
Paulo Serge Lopes conseiller régional,
Arnaud Gignon conseiller municipal de Hondschoote,
Marcel Lefevre maire adjoint de Dunkerque,
Louardi Boughedada maire adjoint de Dunkerque,
Claudine Ducellier maire adjointe de Dunkerque,
André Deboudt, Agnés Evrard, Gery Champagne, Jacqueline Poignant, conseillers municipaux de Dunkerque,

A la suite de ce texte, une première réunion de travail s’est tenue à l’initiative du conseil régional Nord – Pas de Calais, entre élus et représentants d’associations intervenant auprès des migrants. en février 2011

Depuis lors, les élus en question se sont constitués en association. Son Président en est Monsieur Boulnois, Maire de Norrent Fontes et son adresse : 2 rue du 11 novembre, 62120 NORRENT FONTES.

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com