Forum citoyen : dernières nouvelles de janvier 2011

Le forum citoyen vient de se réunir deux fois. En décembre il a accueilli la directrice de Pôle emploi Grande Synthe. En janvier, il a fait le bilan de cette rencontre et préparé les futures réunions. Voici quelques extraits de cette dernière réunion. Attention, il ne s’agit pas d’un compte rendu. C’est l’A.A.E. qui en est chargée ainsi que de l’animation. Il ne s’agit ici que de notes prises par deux participants.

(N.B. : Pour avoir de plus amples informations sur le « forum citoyen », on pourra consulter notre rubrique qui lui est entièrement consacré. Il se réunit tous les 3° jeudis du mois dans les locaux de l’A.A.E., 41 rue du Fort Louis)

« Où trouver des informations sur nos droits ou sur les aides disponibles lorsqu’on est dans la difficulté ? »

« On ne comprend pas les règles d’attribution des aides ou des droits, lorsqu’il s’agit de la C.A.F., lorsqu’il s’agit d’un C.C.A.S. où l’on voit que quelqu’un qui se retrouve sans aucune ressource se voit devoir attendre une quinzaine de jours avant de savoir si elle aura droit ou non alors qu’elle se retrouve sans rien et qu’elle croise quelqu’un qui se glorifie devant elle d’avoir obtenu un ticket service de 50 €, ou lorsqu’il s’agit de Pôle emploi. Où trouver, de façon indépendante, ces informations. »

« On devrait avoir à notre disposition, pour l’information sur les aides, quelque chose comme un office du tourisme mais social qui renseignerait toute personne demandeuse. Les informations qu’on nous donne dans chacune des institutions sont toujours dépendantes des intérêts de l’institution et non de l’intérêt de ceux qui demandent. Il faudrait que ce soit un lieu neutre et indépendant où on puisse avoir des informations concrètes pour la vie de tous les jours »

« La directrice de Pôle emploi nous a écouté. Elle a même répondu, en particulier, à des questions personnelles que certains avaient envie de poser. »

« Oui, elle nous a répondu. Elle nous a dit d’écrire à telle personne. Mais la réponse a été « attendez qu’on vous convoque ». Je n’ai pas été convoqué depuis la réunion. »

« Elle a certes écouté. Mais, grosso modo, elle avait réponse à tout. »

« Parfois les règles d’attribution d’une aide changent du jour au lendemain. Parfois la priorité est au R.S.A. Parfois la priorité est aux jeunes. En attendant, on attend toujours. »

« Quand son dossier est en attente, ou quand les droits qu’on avait changent parce que sa situation a changé, nous n’avons plus aucune ressource. Qui peut nous renseigner sur ce qu’on peut faire en attendant ? »

« C’est une situation que connaissent plus de 2000 ménages dunkerquois chaque année. »

« Changer cela est au dessus de nos forces et dépend de règles nationales. »

« Nous avons besoin d’écouter chacune des institutions pour qu’elle nous dise nos droits et qu’elle réponde à la situation que nous connaissons. »

« Les ateliers de l’information sont intéressants. Ils nous donnent des outils pour rechercher l’information. Mais au bout du compte, nous n’avons pas les informations que nous cherchions. Ce n’est donc pas la réponse à ce que nous demandons. »

« Ca nous est arrivé au sortir de l’hôpital d’aller remplir un dossier à la Sécurité sociale. Mais il s’est avéré qu’il manquait un papier avec la bonne signature. Finalement, nous sommes allés rechercher le bon papier et la bonne signature. Lorsqu’on l’a ramené, on s’est entendu dire que finalement, ce papier n’était pas absolument nécessaire. »

« Nous devons impérativement préparer entre nous les questions que nous voudrons poser à nos interlocuteurs. Il n’y a que comme ça que nous serons pris au sérieux et que nous pourrons mesurer si les réponses nous satisfont. »

« Quand on n’a pas de logement et qu’on est domicilié dans une association ou un CCAS, le délai de 10 jours entre l’envoi du courrier de Pole emploi et la convocation à un entretien est trop court. »

En conclusion, plusieurs réunions de travail ont été programmées :

- Comment construire un lieu d’information, sur les droits sociaux et sur les aides, disponible à tous et indépendant des institutions et associations ?
- Quelles solutions sont disponibles lorsqu’on est en cessation de droit ou en attente de décision et qu’on n’a aucune ressource pour faire face au quotidien ? Ces solutions sont-elles pertinentes et efficaces ?
- Quelles sont les aides attribuées par la C.A.F. ? Qui peut nous en informer ? Quels recours concrets a-t-on en cas de désaccord avec les décisions de la C.A.F. ? (la prochaine réunion du forum aura pour objet de préparer les questions des participants à une rencontre avec quelqu’un de la C.A.F.).

retour vers le journal de février

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com