Accueil du site  menu Le Carrefour des Solidarités  menu Le journal du Carrefour  menu Les articles des journaux (2012)  menu Débats de l’assemblée générale : notes prises sur le vif.

 
Débats de l’assemblée générale : notes prises sur le vif.

Notre assemblée générale 2012 a commencé par une première heure de débats collectifs où chacun a pu exprimer sa pensée et ses avis. En voici une première note de synthèse.

1° Ce qui a paru le plus intéressant dans les initiatives ou activités du Carrefour en 2011 :

- Le Carrefour a assuré un travail de fédération et de coordination des associations (services, collectif, réseaux…).

- Il a permis de véritables apports d’informations sur les ressources du réseau, sur ce que chacun fait.

- La journée du refus de la misère, a permis de rendre visibles les associations du réseau.

- Les formations proposées ont été satisfaisantes.

- Son travail de communication, en particulier son site internet.

- Le développement du travail avec les usagers. Il est long et difficile. Mais il permet de dialoguer avec la personne pour mieux comprendre sa situation et mieux l’aider. Par l’effet miroir sur les actions mises en place qu’il produit, il permet de remettre en cause les actions de sa propre structure. L’objectif commun est bien que chaque personne devienne acteur de son parcours.

2° Ce qui a paru le plus critiquable parmi les activités de 2011 et devrait faire l’objet d’une remise en cause en vue des activités de 2012

- Il n’y a pas eu, en 2011, de réunions des présidents et des responsables qui permettaient en particulier de mieux se connaître.

- La journée du Refus de la misère 2011 : Il n’y a pas eu d’entrain en 2011, c’était léger. Le grand public passait sans interroger, tentes fermées, absence de lieuouvert, etc. Il faudrait changer d’endroit. Il y a un manque de communication par rapport à cette journée. Peu d’usagers participent, le public extérieur n’est pas impliqué. On pourrait délocaliser, à Saint Pol sur Mer par exemple.

- On est trop timorés pour les Rom’s à l’égard des autorités et particulièrement de nos partenaires. il faudrait exiger de s’asseoir avec eux et de les bousculer. Le Carrefour doit être plus interpellant. On n’ose pas et ça pose question. Comment faire ?

- « L’apéro carrefour » ne s’est plus fait en 2011. Or il était apprécié.

- L’expression des usagers et leur représentation au sein du Carrefour sont bien des moyens visant le développement de la citoyenneté. Mais on ne sait pas comment faire. Qui va représenter les usagers et à quel titre ?

- Au sein du collectif migrants, comme sans doute de façon plus générale, nous échangeons volontiers sur ce que nous faisons, mais rarement sur nos projets associatifs, nos véritables intentions collectives, etc. Il faudrait pourtant prendre le temps de le faire et de comprendre par exemple comment chacun entend accompagner les personnes qui font appel à l’association ou à son institution.

- Certains découvrent le Carrefour et d’autres ont décroché. Il ne faudrait jamais cesser de le présenter.

3° Sur quoi mettre l’accent en 2012 ?

- C’est difficile de choisir une thématique particulière.

- Que le Carrefour garde son rôle d’amplificateur vis-à-vis des questions urgentes de chaque asso. Développer le rôle d’amplificateur. Développer le lien entre les associations pour une meilleure connaissance.

- Le logement et les marchands de sommeil. développer l’accès au logement pour tous, SDF, éviter les expulsions, etc.

- Développer la rencontre entre les présidents, les visites entre les différentes structures, la connaissance entre les villes ; mettre en relation les différents référents : RSA, emploi, etc. Comment travaillent-ils avec leurs usagers ? Quelles aides apportent- ils ? Quelles sont leurs pratiques ?

- Comment choisir une thématique, plus qu’une autre. Un toit sur la tête et quelque chose dans le ventre ?

-Accompagnement, action auprès du public Rom.

- Comment rendre les publics acteurs ?

- Zoom sur les personnes âgées et la misère, le logement, les soins. Pas toujours de réponse vis-à-vis de l’hébergement.

Retour vers le journal d’avril 2012

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com