Accueil du site  menu Témoignages  menu Conversation avec…  menu Conversation avec… Isa, la rebelle

 
Conversation avec… Isa, la rebelle
Isa avec un cœur grand comme ça. Isa la gueularde. Isa la douce. Elle ne laisse pas indifférente. Elle noue des amitiés sans faille comme des haines tenaces. Elle a ses têtes de turcs et des gens qu’elle admire sans partage. Injure suprême pour certains, elle n’est pas d’ici. Raisons suffisantes pour converser avec elle.

« Dunkerque, quand je suis arrivée, c’était le bout du monde. Un peu comme Berlin avant la disparition du mur. Des gens un peu repliés sur eux-mêmes qui ont du mal à sortir de leur ville, ne serait-ce que pour aller à Lille, par exemple. Et puis j’ai vite découvert qu’il y avait une espèce de maillage local, fait de proximité, de simplicité et de solidarité, comme les gens du peuple peuvent avoir. En fait, c’est bien une terre d’accueil pour des gens venus d’ailleurs. Et c’est contaminant. Ce n’est pas comme ces grandes villes, traversées de partout, où ne règne que le business. Un nulle part, en somme. Ici c’est un terroir avec ses traditions culturelles, son histoire et des personnalités trempées dans leurs racines, qu’elles soient nées ici ou ailleurs.

J’ai été attirée par le Carrefour à cause de son originalité. On n’a pas ça ailleurs. Rassembler autour de la même table des professionnels, des bénévoles, des institutionnels et même des gens de la rue, pour partager les mêmes valeurs : réfléchir et travailler ensemble pour être au plus juste avec les personnes les plus pauvres. Autour de la table on ne cherche ni le pouvoir, ni la reconnaissance, ni la gloire.

Les premiers avec lesquels j’ai noué ici de vrais liens d’amitié, ce sont les gens de la rue. Ils m’ont vite acceptée. Peut-être parce qu’ils ont su reconnaître quelqu’un qui avait connu comme eux les mêmes galères. J’ai eu comme eux des conduites à risque. Ce qui me tient debout, c’est eux. Je serais incapable de supporter le dixième de ce qu’ils vivent. Et malgré ça, ils résistent, ils se battent. Ca m’arrive d’avoir des idées noires, des révoltes, des envies de coup de gueule, des déprimes. Si je m’en sors, souvent, c’est grâce à eux.

C’est vrai aussi que j’ai été très impressionnée par les bénévoles des associations d’ici. Ils ont un engagement phénoménal et consacrent du temps et de l’énergie folle à celui-ci. Et avec ça, ils ont une grande proximité et une vraie chaleur humaine. C’est plus difficile avec les professionnels. Pourtant, je considère qu’ils doivent avoir leur place entière au sein du Carrefour. Mais, avec eux, les relations sont plus distanciées, comme on dit. Qu’ils se protègent, cela peut être compréhensible. Mais pour autant ! Quand les gens les plus pauvres viennent te voir, c’est un échange qui se met en place, sans réticence. Car s’il y a échange, il ne peut pas y avoir de limites. Ils te livrent des choses qui leur sont intimes. En retour, ils attendent de toi la même chose. Ou alors, le courant ne passe plus.

Pour certains professionnels, voire certains bénévoles, on dirait que les gens leur font peur. Ils ne comprennent pas que l’échange crée du respect et qu’alors on peut leur dire des sacrés trucs. Ils les acceptent. Même, lorsque tu leur dis : « on peut pas aller au-delà », ils comprennent et ils respectent.

Certains professionnels ne comprennent pas que, dans certains cas, des choses banales pour eux, c’est super important pour les gens. Il y a des gens qui cheminent, petitement, mais au prix d’efforts quasi surhumains. Et puis, il suffit qu’un professionnel ne veuille pas entendre. Tous ces efforts sont, en un instant, devenus inutiles. Là, j’ai la haine ! Bon. C’est aussi facile pour moi. Je n’ai pas de règles à respecter et quand les gens viennent me voir, je n’ai rien d’autre à donner que moi-même et ma capacité d’écoute…

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com