11 mois d’aide alimentaire d’urgence

Nous n’avons pas encore pu rassembler les chiffres de l’aide alimentaire d’urgence pour l’ensemble de l’année 2011. Il ne s’agit donc ici que des chiffres qui concernent les 11 premiers mois.

Depuis longtemps, plusieurs associations membres du Carrefour des solidarités mettent en commun leurs observations concernant leur activité d’aide alimentaire d’urgence. Il ne s’agit donc que d’un point de vue partiel, les organisations répondant à l’aide d’urgence alimentaire étant évidemment beaucoup plus nombreuses. Mais faute d’accepter de mettre en commun leurs propres résultats, on ne peut pas en dire grand-chose.

Les chiffres

- 1 433 ménages ont été accueillis par le groupe d’aide alimentaire, dont 57 % d’entre eux comportaient des enfants,
- 3 932 personnes ont donc pu bénéficier d’une aide alimentaire d’urgence, dont 1 413 enfants de moins de 14 ans.

Les associations du groupe d’aide alimentaire ont convenu qu’elles n’accueillaient ces personnes que si elles étaient envoyées par une autre instance qui assurait leur suivi social. On peut ainsi déterminer l’origine de la demande d’aide alimentaire d’urgence :

- les U.T.P.A.S. (services sociaux du département) pour 834 ménages, soit 58,8 % de l’ensemble,
- d’autres associations (qui ne pratiquent pas l’aide alimentaire) pour 510 ménages, soit 35,6 % de l’ensemble,
- les C.C.A.S. pour 83 ménages, soit 5,8 % d’entre eux.

Ces ménages ont reçu une aide alimentaire d’urgence en provenance de :

- la Croix Rouge, pour 880 d’entre eux, soit 61,4 %
- Emmaüs, pour 333, soit 23,2 %
- La congrégation de l’Armée du Salut, pour 123, soit 8,6 %
- Les Sociétés de Saint Vincent de Paul, pour 98, soit 6,8 %

Les ménages reçus avaient comme origines géographiques principales :

- Dunkerque pour 874 d’entre eux, soit 61 % de l’ensemble (A noter que parmi ceux-ci, 519 provenaient de Dunkerque centre et 172 provenaient de Saint Pol sur mer)
- Grande Synthe pour 182 d’entre eux, soit 12,7 %
- Coudekerque Branche pour 164 d’entre eux, soit 11,4 %

L’analyse des raisons pour lesquelles ces ménages se trouvaient dans cette situation d’urgence font apparaître que :

- pour 361 d’entre eux, soit 40 %, il s’agit de raisons administratives,
- pour 327 d’entre eux, soit 36,7 %, il s’agit d’une situation d’endettement qui ne devient plus contrôlable,
- pour 187 d’entre eux, soit 21 %, il s’agit d’un accident de la vie

Enfin, au moment de leur demande d’aide, les ressources mensuelles moyennes de ces ménages étaient de 364 € par mois.

Quelques commentaires

Même si le nombre de ménages se trouvant dans la situation de demander une aide alimentaire d’urgence demeure impressionnant, il faut noter que concernant le groupe d’aide alimentaire, il est en baisse par rapport à l’année précédente : - 25 %. Il est difficile cependant d’avoir une interprétation juste de cette baisse. Le contexte général ne nous permet pas de penser que les besoins auraient diminué. Cela provient-il alors de critères d’acceptation plus rigoureux de la part des associations qui se trouvent dans l’impossibilité de faire face à toutes lesdemandes en même temps, qu’il s’agisse d’aide d’urgence ou d’aide régulière ? Ces critères auraient-ils eu pour effet de réorienter les demandes vers d’autres sources ? C’est là que l’incapacité actuelle de mettre en commun les observations provenant de toutes les organisations nous rend d’une certaine façon aveugle.

Le niveau des ressources des ménages demandant de l’aide alimentaire d’urgence est manifestement plus bas que celui des ménages qui accèdent à l’aide alimentaire régulière. Et pourtant, les associations apportent quantitativement moins d’aide aux premiers qu’aux seconds. Il s’agit là d’une inadaptation manifeste de l’aide apportée.

JMG

Retour vers le journal de février

envoyer un commentaire

Accueil du Carrefour des Solidarités | Plan du site | Espace privé | Contacts | Liens | Partenaires | Espace Administrateurs
Le Carrefour des Solidarités - 15 rue de l’Ecluse de Bergues - 59140 Dunkerque - Tél. : 03 28 63 70 40 - Fax : 03 28 63 70 60 - Mél : chantiers@carrefourdessolidarites.org

Création : http://www.agence-e-dock.com